Archive pour ROMAIN HUMEAU

-EIFFEL- Photos report – Samedi 25 Mai 2019 – Castres, Lo Bolegason –

Posted in EIFFEL Castres 25.5.2019 with tags , , , , , , , , , , , on 25 mai 2019 by JATA LIVE EXPERIENCES

eiffel (6)

Eiffel, groupe majeur et vénéré en ces pages numériques livrait un intense concert dont il a le secret à Castres samedi soir. Votre serviteur ayant d’impératives obligations, Jimmy et Sylvie vous livrent ces 20 clichés souvenirs de ce moment d’exception.

Retrouvez de nombreux reportages sur le groupe et sur Romain Humeau sur la colonne de droite du site en orange et par ordre alphabétique.

Merci à toute l’équipe et à celle de la salle.

ROMAIN HUMEAU – Victorieuse chevauchée! – Vendredi 09 février 2018 – Montauban, Le Rio Grande –

Posted in ROMAIN HUMEAU Montauban 9.2.2018 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 février 2018 by JATA LIVE EXPERIENCES

ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (4)En cette  soirée  dédiée aux  Victoires de la musique (Lavilliers est enfin de la fête; est-ce supposé amener un peu de crédit à cette mascarade?),  à l’unisson de nos quatre âmes dévouées, nous « chevauchons » la petite voiture électrique de mon ami direction l’autre ville rose, la plus petite. Deux dates avec le mousquetaire Humeau en 6 jours, voilà de quoi combler les Ahuris du sud ouest! Après l’intimité de l’instant acoustique à La Sainte Dynamo Toulousaine le samedi précédant, nous revoici réunis avec pas loin de 250 mousquetaires en herbe afin de nous délecter d’une performance à 5 dans le cadre de l’excellent Rio Grande Montalbanais.

ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (23)Après une ouverture de fort bonne qualité délivrée par les locaux de Bazar Bellamy dont on remarquera en fin de set l’excellentissime interprétation et mise en musique du merveilleux poème If de Rudyard Kipling, place à notre Romain pour lequel nous sommes encore et toujours dans la place…

ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (16)J’ai tant écrit sur son incomparable talent, sur Eiffel, je ressens tellement sa musique comme une onde essentielle et majeure de mon existence que je m’en voudrais de paraître redondant voire insistant….Pourtant…Comment ne pas être happé dès les premières notes de Chercher?

Celui qui nous a vite trouvés, captés, subjugués va nous offrir  durant près de 110 minutes un voyage dense, précis mais enlevé, captivant et fédérateur (Quixote, telle l’odeur universelle de l’enfance révolue),  ô combien cohérent, empreint de rigueur (début de tournée oblige!) tout en lâchant malgré tout les chevaux et en nous surprenant sur certaines lignes d’une intensité chairdepoulesque tant les arrangements se révèlent encore plus touffus et enrobant que sur galette….ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (17)

Nous voici encore au cœur d’un voyage particulier, tout aussi dépaysant qu’intime, imprévisible bien qu’en territoire familier, totalement inspiré, sans la moindre fioriture d’une sincérité désarmante et décomplexée à l’image de la paniquée au flot hallucinant Nippon cheese cake débitée au galop façon brèves de comptoir devant tant de visages médusés par un artiste au firmament de sa créativité.

ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (6)ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (30)Chacun des 18 chapitres de la soirée dévoile sa beauté instantanément pour les familiers mais s’apprivoise progressivement pour les plus néophytes qui n’ont pas encore acquis la nouvelle galette. Il est juste dommage que le mousquetaire ait quasi oublié trop de merveilles de son premier effort, cet envoûtante et majeure Eternité de l’instant qui résonne toujours en nous treize ans (putain, 13 ans!!!) après sa découverte (Chien enragé, Possédés, Sans faire exprès, Prends ma main, S’enflammer nous ont converti sans restriction à un humeaunisme aigu et parfois salvateur et ces joyaux nous manquent en live).

Quand le rock fondateur et essentiel se faufile toujours entre pop inspirée (Do the math), poèmes folk intenses (Ce soir les gens), invitation inspirée dans la langue de Shakespeare (No one wins), intimisme extême (something I can’t touch) contre pied convulsif type insulte nippone (Trop nul pour mourir) où  sérénade hypnotisante (Artichaut), la ballade hybride déclenche une chevauchée parfois sauvage, toujours puissante et délivre avec frénésie un assaut flamboyant dont seule l’épée acérée du mousquetaire nous touche en plein cœur.ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (26)

Bye bye en douceur, comme sur la tournée précédente avant l’ancien inédit qui ne l’est plus Tram track to the blue et qui nous ramène, chacun,  tendrement, à la réalité d’un au revoir  et au plus vite possible!ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (21)

Nous en sommes convaincus, la musique  française recèle un joyau malheureusement bien enfoui. Ce soir là de l’hiver 2018, chaque facette de son univers s’est révélée éblouissante…Alors que dans la capitale, quelques ronds de cuirs glorifiaient la ‘Shit music’, quelque part en Tarn-et-Garonne, un petit quart de millier (sic) d’Ahuris assistaient au Rio Grande à la Victoire du talent, du partage et surtout de l’intégrité. Carrramba !!!!!!ROMAIN HUMEAU MONTAUBAN (22)

La set list :

 

Lire aussi  Romain Humeau, Rencontre acoustique Romain Humeau, Collatéral et de nombreuses chroniques live sur Eiffel colonne de droite sur Jata!

__________

Chronique et photos : Tweety

Merci à Romain et au Rio Grande !

_________

Les photos JATA de la soirée :

ROMAIN HUMEAU – Rencontre acoustique – Samedi 03 février 2018 – Toulouse, La Sainte Dynamo –

Posted in ROMAIN HUMEAU Toulouse 3.2.2018 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 3 février 2018 by JATA LIVE EXPERIENCES

Une soirée toute en simplicité. Une offrande dans la proximité tel un partage intime.

Fort appréciée des nombreux ahuris présents ce samedi soir à La Sainte Dynamo, la visite impromptue de ROMAIN HUMEAU dans le belle salle (rénovée et trop peu utilisée) du centre ville pour présenter son nouvel opus, le « renommé » Mousquetaire(#2), s’est avérée des plus chaleureuses!

Blablas incessants et set acoustique rallongé avec arrêts à chacune des étapes de sa carrière solo, ce service puissance 10 (5 cordes et 5 étoiles) avec achat compulsivement jouissif de ladite galette, s’est avéré interactivement savoureux!

Un régal de chaque instant, où les retrouvailles furent non seulement d’ une profonde humanité mais aussi d’un plaisir non dissimulé qui perdurera longtemps dans la nuit.

De Chercher à Toi, en passant par Quixote ou même L’éternité de l’instant, une soirée de profondes libations, une de plus, 50 minutes de live délivré devant la Sainte Vierge par le  Roi des Ahuris que l’on se délecte déjà de retrouver vendredi prochain à Montauban, au Rio Grande!

Chapeau bas Mr Humeau, on vous remercie, on vous admire !ROMAIN HUMEAU Toulouse 2018

Lire aussi : Romain Humeau, Collatéral et de nombreuses chroniques live sur Eiffel colonne de droite sur Jata!

_____________

Merci à Romain et Estelle !!! Photos et intro : Tweety

____________

Les photos de la soirée :

 

 

%d blogueurs aiment cette page :