Archives de IMAGES

HELLFEST 2017 : LES PHOTOS JATA !

Posted in HELLFEST 2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 13 juin 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

HELLFEST 2017

Voici la personne qui symbolise ce Hellfest 2017! Elle s’appelle Morgane, elle a battu le record de slams et on l’a vue partout !

Voici nos 179 photos d’ambiance ! Here are our 179 ambience photos!

AMBIANCE – LIEN DIRECT …. AMBIENCE DIRECT LINK

HELLFEST 2017 PHOTOS

Toutes les photos live  J A T A du  Hellfest 2017  seront en ligne ci-dessous dès que possible !

4 days Hellfest live acts  pictures will be on line  as soon as possible! Click on the links bellow when it will be on….

Replongez vous dès à présent dans l’ambiance du Hellfest à travers notre trailer vidéo de l’an dernier !

Immerse back into the atmosphere of Hellfest through our video trailer from last year!

HELLFEST 2017 – LES AMBIANCES –

Posted in HELLFEST 2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 13 juin 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

Voici les photos d’ambiance + portraits + site et de la J A T A Team & friends  du jeudi 15, vendredi 16, samedi 17 et vendredi 18 juin 2017 au Hellfest.

C’est une série de 179 photos …

Crédit et copyright pour JATA : Tweety, Thierry Lanfrit, Seb, Valérie & Sylvie.

LAST TRAIN : Photos Report – Vendredi 2 juin 2017 – Toulouse, Le Bikini –

Posted in LAST TRAIN Toulouse 2.6.2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 2 juin 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

L’ascension de LAST TRAIN dans le paysage rock français s’avère stupéfiante! Elle va même bien au delà de nos frontières et de notre continent pour ce jeune groupe qui enfile les dates comme des perles et qui cumule depuis deux ans plus de show à son actif que bien d’autres en plusieurs décennies! Ils se produisent désormais dans les salles les plus prestigieuses, les festivals les plus populaires, ouvrent pour Johnny ou Placebo…Bref, ils sont partout!!!

Pour ce nouveau rendez vous toulousain, les quatre alsaciens foulent cette fois les planches du cultissime Bikini. Nous les avions découverts au Connexion Live, les avions revu au Metronum puis tout récemment au Zénith avec Placebo. Si l’on ajoute que nous les avions manqué à la Dynamo, les jeunes loups ont déjà foulé malgré leur tout jeune âge la quasi totalité des scènes rock toulousaines!

Une fois encore, nous n’allions pas être déçus durant l’heure qui leur était accordée lors de ce Festival des Curiosités. Energie communicative, implication, voix éraillée de circonstance servant un rock garage aux relents parfois poppy ou bluesy du plus bel effet, le groupe n’a aucun mal a capter un auditoire venu pour eux ou découvrant à peine le phénomène.

Une heure, c’est certes un peu court mais les quelques 700 personnes ont donné de la voix, se sont sentis impliqués, ont enchaîné quelques gentils pogos, démontrant au tout jeune combo que date après date, leur petite communauté s’accroît à vue d’œil. Quant-à nous, après le premier choc du Connexion en avril 2015, le plaisir reste renouvelé et nous continuons de suivre deux ans plus tard cette inexorable ascension avec un intérêt non dissimulé…

_______________

Texte et photos : Tweety

Merci à Iris et à Bleu Citron.

________________

LES PHOTOS JATA DE LAST TRAIN AU BIKINI :

 

DGM (& MAX PIE) : High level! – Vendredi 26 mai 2017 – Toulouse, Connexion Live –

Posted in DGM / MAX PIE Toulouse 26.5.2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 26 mai 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

Parfois, une soirée dont on attendait peu se transforme en pépite. Un groupe dont on ignorait tout ou presque vous cueille comme rarement et vous transporte si loin que le firmament de l’extase auditive vient vous taquiner les écoutilles. Vous l’aurez compris, les transalpins de DGM (neuf albums et une longue carrière derrière eux!) ont livré en ce chaud vendredi soir un concert mémorable, intense et prenant nous offrant tous les ingrédients que nous n’osions même pas  espérer : des compos imparables, un son parfait, une interprétation sans faille, des solis et une rythmique renversante,  le tout amené avec maestria par un frontman d’exception : Mark Basile, impressionnant tout autant par son attitude proche et amicale que par sa justesse vocale imparable…

Si l’on ajoute à cela une première partie de très très bonne facture assurée par les belges de MAX PIE, nous ne formulerons qu’un seul véritable regret : la date de cet événement qui explique sans doute que seule une petite centaine de fans ait répondu à l’appel d’un concert qui en aurait mérité le triple au minimum….

Une excuse pour finir, celle d’être arrivé trop tard pour assister au set de INEPSYS. Merci à eux, quoi qu’il en soit, de nous avoir offert une si belle soirée durant laquelle DGM a bravé le couvre feu, nous offrant à la demande générale, un titre supplémentaire pour quelques minutes de plaisir en plus… Comme quoi le très haut niveau musical se cache souvent dans des groupes peu médiatisés capable de distiller un plaisir bien plus intense que nombre de tête d’affiches prestigieuses…

Pour revivre ce concert, précipitez vous sur les vidéos de Denis (Metalden) dont voici l’impressionnant titre d’ouverture du concert : The secret part 1 & 2.

_____________

Mini chronique et photos : Tweety

Merci à Hangover Association et particulièrement à Romain Castel ! Un grand merci aux trois groupes pour leur talent et leur disponibilité! 

_____________

LES PHOTOS JATA DE DGM :

LES PHOTOS JATA DE MAX PIE :

PETER VON POEHL : Photos Report – Mercredi 17 mai 2017 – Toulouse, Connexion Live –

Posted in PETER VON POEHL Toulouse 17.5.2017, Vie du site with tags , , , , , , , , , , , on 17 mai 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

Il flotte comme un air de retrouvailles. Même lieu, même ville, scène identique. Les musiciens qui l’accompagnent sont plus nombreux, trois désormais. Cela conférera une intensité supplémentaire aux chefs d’œuvres que nous connaissons ainsi qu’aux nouveaux, illustrant le nouvel opus de PETER VON POEHLSympathetic Magic.  Comme il y a quatre ans, nous voilà immergés, le temps d’une soirée dans cetunivers cristallin ou la dentelle se juxtapose avec magie dans un flot de mélancolie mais aussi d’humour, de délicatesse et de plaisir. Merci à cet artiste bien trop inconsidéré de nous proposer au fil du temps ses vibrations, soyeuses, divines, essentielles….

Lire ici : PETER VON POEHL : La caresse d ‘un ange…

LES PHOTOS JATA DE PETER VON POEHL :

_______________

Photos et texte d’intro : Tweety.

Merci à Topophone Productions et à Justine du Connexion Live.

________________

SUICIDAL TENDENCIES (& 22 BELLOW) – Photos Report – Mardi 11 avril 2017 – Toulouse, Le Bikini –

Posted in SUICIDAL TENDENCIES Toulouse 11.4.2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 11 avril 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

SUICIDEAL TENDENCIES investissait une nouvelle fois, en ce mardi quasi estival, la mythique scène du Bikini pour un show détonnant devant environ 1000 fans, tel un véritable tourbillon humain et sonore. Précédé de 22 BELLOW en ouverture, voici les photos JATA de cette magnifique soirée!SUICIDAL TENDENCIES Toulouse Le Bikini 11.4.2017 Photos JATA LIVE EXPERIENCES (15)

LES PHOTOS JATA DE SUICIDAL TENDENCIES :

LES PHOTOS JATA DE 22 BELLOW :

___________________

Photos : Tweety

Merci à Antoine et à l’équipe du Bikini

___________________

AMON AMARTH + DARK TRANQUILLITY + OMNIUM GATHERUM : La fureur de Thor! -Samedi 8 avril 2017 – Toulouse, Le Bikini –

Posted in AMON AMARTH / DARK TRANQUILLITY Toulouse 8.4.2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 8 avril 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

LA FUREUR DE THOR!

Et oui, par Odin! Mais cette colère est bienfaitrice au vu des succès remarquables des concerts metal en cette année 2017. Encore une fois, cette soirée affiche sold out plusieurs jours à l’avance. Le fait que beaucoup de concerts soient programmés le week-end explique bien entendu ce phénomène mais pas seulement. Il faut peut-être aussi y voir un petit effet Hellfest qui nous amène un public parfois très éloigné de la sphère metal, curieux de découvrir une musique qui avait sale réputation mais qui finalement, s’avère riche en variété et en ouverture d’esprit à une époque ou la chanson française n’est plus que l’ombre d’elle même à quelques exceptions près et ou le hip hop s’enfonce dans une médiocrité désolante (franchement voir ls Djeuns écouter PNL, pfff…). Alors bien sur, les grincheux diront qu’il y en a marre de voir tous ces « touristes » venir nous polluer comme à Gojira la dernière fois. Toutefois, le gars qui vient faire des pogos à un concert de black metal bourré, déguisé en Pikachu, tout en importunant les filles metalleuses pensant qu’elles sont faciles est quand même un phénomène rare, même en festival. Alors ne boudons pas notre plaisir de voir nos salles pleines.

 Le death mélodique est à l’honneur ce soir avec tout d’abord les finlandais d’ OMNIUM GATHERUM, Malgré leurs 20 ans d’âge, ils n’ont jamais connu le succès qu’ils étaient en droit d’espérer. La faute peut-être à des changements incessants de line up. D’ailleurs, le guitariste Markhus Vanhala est le seul membre d’origine (il est sacrément occupé ailleurs, en particulier avec Insomnium qui a pris un sacré envol ces dernières années). Pour ce soir, en tout cas, ils vont nous faire un set agréable dans le genre, à défaut d’être exceptionnel. Le son est correct mais les lumières très moyennes, peut-être veut-on réserver les gros effets pour la suite? C’est un peu dommage que les moyens soient réduits au strict minimum. Bonne prestation de nos amis finlandais, bien accueillis par le public déjà très nombreux dans la salle mais on ne pense pas qu’ils monteront plus haut vers le panthéon des dieux vikings malgré de très bon titres comme Frontiers

Le meilleur reste à venir. Un bon tiers du public est venu avant tout ce soir pour DARK TRANQUILITY. On ne présente plus aujourd’hui ces grands pionniers et maîtres du death metal mélodique qui avaient vraiment marqué les esprits avec des albums majeurs dans les années 90 (The gallery, The Mind’s I).  Malgré les années qui passent, le groupe n’a jamais baissé en qualité scénique. Pour les Toulousains, l’attente fut néanmoins longue pour les revoir. La dernière fois, c’était en 1999 à l’Ancien Bikini,  avec In Flames, Arch Enemy et Children Of Bodom (ça c’était du plateau!!!).

Une petite déception ce soir, il n’y a pas Niklas Sundin, retenu en Suède. La joie revient vite chez les fans quand ils s’aperçoivent que le remplaçant n’est d’autre que Christopher Amott (ex Arch Enemy) qui va assurer comme un chef. Car oui, pour le reste, le show sera à la hauteur de l’attente avec un set impeccable mené par le charismatique frontman Mikael Stanne. Bien entendu, leur dernier et très réussi opus Atoma est mis l’honneur avec plusieurs titres interprétés ce soir (Foward Mementum, Force of hand…). Les 50 minutes vont passer très vite avec un public très réceptif. Les fans sortiront heureux de cette excellente prestation mais avec un petit sentiment de frustration aussi car un peu de rab aurait été le bienvenu surtout quand on voit des setlists plus longues en Espagne ou en Allemagne. Saluons toutefois Dark Tranquility comme il se doit avec des musiciens sympathiques et disponibles qui resteront au contact des fans pour discuter et faire des photos après le set.

Au fil des années, AMON AMARTH est devenu le groupe Viking Metal par excellence. Il n’y a pourtant pas trop d’influences pagan dans leur musique, qui s’apparente à du death metal mélodique gonflé à la testostérone. Me voici mauvaise langue mais il vrai que pendant longtemps, leurs albums ne m’ont guère emballé, leur contenu étant trop linéaire et trop répétitif. D’ailleurs, leur passage au Bascala en 2011 ne m’a pas laissé un souvenir impérissable ( la faute, il est vrai, à un son très moyen). Heureusement, les deux derniers albums, avec des titres plus variés (les fans de la première vont me fusiller à bout portant …) trouvent davantage grâce à mes oreilles.

En tout cas, ce soir, on va avoir droit à un gros show pourvu d’ un décor magnifique avec la batterie juchée sur un énorme casque à cornes (oui, je sais, les historiens métalleux vont encore hurler car les vikings n’ont jamais porté de coiffe de ce type mais il faut bien dire que 99% des groupes pagan ou folk donnent une vision fantaisiste de l’histoire à l’exception de rares formations comme Moonsorrow). Nous voici donc devant un show furieux porté par un public en transe, mené par leur impressionnant mais souriant chanteur Johan Hegg qui prend souvent des pauses guerrières quand il ne boit pas sa bière avec son immense corne. Certains affirmeront que beaucoup de titres se ressemblent un peu trop mais, à la différence d’un Sabaton par exemple, le groupe ne se cache pas derrière des samples à outrance pour cacher leur pauvreté musicale. Leurs titres sont quand même diablement efficaces et entraînants (savourez donc The pursuits of vikings, The way of vikings et War of the gods). Le point d’orgue de cet impressionnant show sera atteint à la fin du rappel sur le « hit » Twilignt of the Tunder Gods qui voit apparaître un énorme dragon attaqué par Johan à coups de marteau de guerre. Du grand spectacle assurément pour ce soir. Comme pour d’autres concerts cette année (Kreator, Gojira), le public en aura eu pour son argent. Vivement d’autres spectacles de cette qualité!

__________________

Chronique : Conan Akiro

Photos et mise en page : Tweety

Merci à Antoine et à l’équipe du Bikini.

___________________

 Lire ici : AMON AMARTH, des vikings de coton…

AMON AMARTH – LES PHOTOS JATA, LE MERCH’ et LA SET LIST :

DARK TRANQUILLITY – LES PHOTOS JATA, LE MERCH’ et LA SET LIST :

OMNIUM GATHERUM – LES PHOTOS JATA  :

__________________

Photos et intro : Tweety

Merci à Antoine et à l’équipe du Bikini.

___________________

%d blogueurs aiment cette page :