Archive pour HEAVY METAL

ACCEPT : Rouleau compresseur! (+ DAMNATIONS DAY) – Mardi 14 Octobre 2014 – Toulouse, Le Bikini –

Posted in ACCEPT Toulouse 14.10.2014 with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 15 octobre 2014 by JATA LIVE EXPERIENCES

1912268_669046856494159_8861732015970689084_n (1)Dans la déferlante des concerts toulousains de cette rentrée 2014, alors qu’il flotte en nos esprits le doux parfum de la caresse ANATHEMA disséminée hier sur nos âmes (lire ici), comment enchaîner sur du pur, du vrai, du heavy métal brut de chez brut?

ACCEPT after show in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (3)Facilement en fait tant le bonheur et l’enthousiasme de partager cet instant entre amis est communicatif. De mémoire, jamais auparavant en ces lieux nous n’avions été aussi nombreux niveau métal friends, close friends, family, et autres connaissances plus ou moins proches. Dès notre arrivée, ça sent bon l’ambiance d’antan sur le parking quasi bondé : portes ouvertes, musique dans les caisses, bière et saucisson. Nous voici revenus à la meilleure époque des 80’s… Et en mieux s’il vous plait! La plupart des gens qui me sont chers ont répondu présents, un bonheur qui n’a pas de prix… Si l’on ajoute que l’été refuse de tirer sa révérence et que nous allons pénétrer dans le joyau des salles toulousaines, nous voici calés aux premières loges, disposés à encaisser une déferlante d’uppercuts en pleine face.

ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (14)Qui, en ce début du XXIème siècle, aurait pu parier sur un  retour aussi tonitruant pour ce combo phare de la scène heavy allemande. Le groupe a connu tant de turbulences que beaucoup ont cru que la carrière d’ACCEPT était terminée… Surtout quand Udo Dirkschneider, leur chanteur emblématique a annoncé qu’il quittait le navire définitivement! C’était sans compter sur la motivation du guitariste Wolf Hoffmann.

On peut dire que ce dernier a de la suite dans les idées: non seulement le groupe s’est sérieusement remis au travail, composant des titres devenant aussitôt des classiques mais, en engageant un nouveau chanteur, Mark Tornillo, il a retrouvé illico une inespérée nouvelle jeunesse!

ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (5)

En sortant 3 albums depuis 2005 dont la plupart des titres sont des hymnes en puissance, les allemands sont en train de mettre tout le monde d’accord, devenant le rouleau compresseur que n’est plus vraiment Judas Priest. Si l’on ajoute à cela des tournées mondiales qui marquent les esprits (dont une excellente prestation au Hellfest 2013), on constate que le groupe a désormais plus de ressources que jamais.DAMNATIONS DAY  Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (1)

Les fans trépignent, on sent l »impatience des 900 métalleux réunis en ce lieu culte des nuits toulousaines. Devant la salle, pas de bousculade pour autant, l’énergie sera conservée pour le show. Les potes de l’asso toulousaine SPM qui organise le concert  affichent des mines bien fatiguées mais ravies. Ils sont sur le pont depuis sept heures du matin pour aider à décharger tout le matos et le merchandising du groupe qui s’avère conséquent.

DAMNATIONS DAY  Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (7)En conséquent, les membres du groupe DAMNATION DAY qui assurent la première partie ont bien peu de place pour bouger sur scène. Les Australiens semblent ravis de l’opportunité d’ouvrir pour ACCEPT. Formés en 2005, les quatre musiciens proposent un  Heavy métal tel qu’il se faisait dans les années 80. Pas glam pour un sou, on pense tout de suite à Queensryche ou à Crimson Glory tant l’aspect prog’ est lisible. De façon surprenante, beaucoup m’ont avoué avoir été irrités par les cris aigus du chanteur. Les potes situés plus loin semblent avoir un peu de mal à rentrer dans le set tandis que les premiers rangs apprécieront ces trente minutes efficaces et inspirées. Il  manque certes encore un petit quelque chose au groupe pour se démarquer dans ce style qui a vu déjà passer tant d’ artistes de légende mais écoutez L’excellent Invisible, the dead pour plonger dans cet univers qui, pour ma part, m’a séduit.

ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (24)Trente minute de pause. Il est 21 heures. L’atmosphère devient vite moite, la fièvre monte et quelques T.Shirts tombent déjà. Un des grands hymnes du hard rock des années 70 retentit alors : Long live rock’n roll de Rainbow. Une bête de guerre s’apprête à surgir. Sans intro, ACCEPT déboule sur scène sur le morceau d’ouverture de leur nouvel album: Blind Rage. Stampede s’impose comme une évidence tant les corps s’entrechoquent devant le rouleau compresseur. Dés cette entrée en matière, le groupe met tout le monde d’accord et affiche un allant ébouriffant, une fougue dont bien des jeunes groupes devraient s’inspirer.ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (29)

C’est désormais parti pour 116 minutes d’une énergie dévastatrice et ininterrompue. Aucun temps mort, pas de place pour les balades ou des solos de batterie interminables. Ce ne sera qu’un déferlement de hits. Le son est juste incroyable, parfaitement dosé. Le décor,  traditionnel s’il en est est parfaitement ajusté avec ses rangées d’enceintes lumineuses. Le light show est au diapason. Nous sautons, bondissons, hurlons, scandons les imparables refrains. Sourires, regards complices entre amis  ou inconnus, fougue partagée avec ses meilleurs potes, c’est juste l’éclate!

ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (15)Quant au groupe, pas de doute, il est ravi d’être là, de sortir des disques en cette période tourmentée, de proposer une immense tournée, d’attirer des foules abondantes.  Et il le montre! Les gars s’approchent, prennent la pose, débordent d’attitudes généreuses aux exaltations communicatives. Seul le guitariste Herman Frank semble impassible sous sa casquette. Heureusement, les quatre autres nous inondent d’une implication qui n’a d’égale que leur talentueuse puissance parsemée de riffs incisifs. C’est peu dire que le chanteur Mark Tornillo fait complètement oublier Udo avec ses faux airs d’un certain Brian Johnson. Une torrent de caillasses déferle de sa luette. Hallucinant : Il tient le cap durant deux heures sans manifester le moindre effort! Quant à Wolf Hoffmann, l’autre Monsieur Propre du Hard Rock (avec Ralf Sheepers de Primal Fear), il est toujours aussi impressionnant de vélocité. Beaucoup m’ont dit ce soir qu’il avait été leur premier héro musical et qu’il leur avait donné envie de jouer de la guitare. Si l’on s’en réfère à ce que l’on entend ce soir, rien d’étonnant à cela!ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (7)

 ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (12)Le bonus des allemands, c’est que les classiques ne sont pas que des anciens titres, tant le public semble en tout cas apprécier les morceaux « dernière époque » du combo. Comment résister à des titres comme Hellfire ou Stalingrad, sans nul doute l’un des meilleurs hymnes heavy de ces dernières années, tout comme le sont Restless and wild, Pandemic ou l’addictif Losers and Winners.

Mais d’ou vient cette capacité à transcender la foule sans utiliser les gimmicks habituels? La magie repose au sein même des compos et de ces divins breaks repris en cœur souvent issus du répertoire classique (Tchaikovsky, Ravel etc…). La foule se délecte alors de scander ces irrésistibles onomatopées.

ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (3)Les moments de gloire se succèdent: No Shelter propulsent Wolf et le bassiste Peter Baltes dans un duel endiablé et jouissif, parfaite alternative aux solos poussifs.

Quant-à la dernière ligne droite, woahouu, elle est terrible… Pensez donc :  Fast as a Shark, Metal heart, Teutonic Terror et l’indispensable Balls to the Wall pour finir d’être renversés.ACCEPT Live in Toulouse, Le Bikini 15.10.2014 (13)

Ce fut sans nul doute un des grands concerts de l’année. Je tente de réunir ma tribu, on y arrive presque, nous posons par dizaines devant la scène mais il faut déjà presser le pas pour ne pas manquer de rencontrer le groupe. Direction le patio où Peter signe et pose, rapidement rejoint par le batteur Stefan Scwarzmann. Les gens attendent leur tour, respectueux. Soudain, ovation générale : Wolf en personne vient nous rencontrer. Toujours aussi généreux et souriant, il passera de longues minutes avec les fans. Les potes se succèdent devant l’objectif, ravis de l’aubaine.

Respectueux de son public, ravi de son insolente résurrection, Accept a démontré ce soir que le rouleau compresseur a su conjuguer à la perfection un exécution ciselée teintée de passion et de respect. Chapeau bas messieurs!MONTAGE AFTER SHOW ACCEPT TOULOUSE 2014

_____________________

Chronique : Titi & Conan Akiro

Photos : Sylvie

Merci à Fred et à l’équipe de SPM et du Bikini

_____________________

ACCEPT, LES PHOTOS DU CONCERT ET LA SET LIST :

DAMNATIONS DAY, LES PHOTOS DU CONCERT :

DORO : La Reine de Coeur … (& nulldB) – Jeudi 22 Mai 2014 – Montauban, Le Rio Grande –

Posted in DORO Montauban 22.5.2014 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 23 mai 2014 by JATA LIVE EXPERIENCES

AFFICHE DORODans toutes vies, certaines minutes ne font pas soixante secondes. Celles que j’ai vécu aux alentours de 14 heures en ce magnifique 22 mai 2014 me resteront longtemps en tête tant les instants de panique qui ont suivi eurent pour effet d’accélérer le temps.

« L’interview que vous avez demandée est accordée. Vous avez rendez-vous dans la loge de Doro après le concert ». Un simple mail peut donc engendrer une panique soudaine… Je ne suis pas prêt, je n’ai pas déjeuné et dois filer à la gare de Toulouse aller chercher mon pote Christophe qui débarque de Roannes à 15h12! Cerise sur la gâteau, n’y croyant plus, je n’ai rien préparé!

Optimiser chaque seconde, éviter tout stress sera une constante jusqu’à notre départ vers l’autre ville rose aux alentours de 17 heures. Tout va pour le mieux, il me reste tout de même deux heures pour réfléchir à mes questions, les penser en anglais et les mettre sur papier.

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (1)Christophe, éminent spécialiste de la reine du métal, qui revient tout juste de son double concert anniversaire historique à Düsseldorf,  me suggère quelques idées supplémentaires à poser sur les douze petites fiches que je rempli en un temps record. Novice dans l’exercice, je me dis que si j’arrive à gérer l’interview aussi bien que la prépa, le moment risque de s’avérer délectable!

Fanny et Romain arrivent. Ils découvrent mes questions et valident. Peu avant 17 heures, nous sommes sur la route. Quarante minutes et autant de kilomètres plus tard, je me gare en face du tour bus devant lequel Indy a exposé sa sublime corvette. Le vent souffle avec plus de puissance qu’à Toulouse mais le soleil est toujours de la partie. Les fidèles sont déjà là, certains depuis fort longtemps d’ailleurs. A la mine enjouée de Pierrot, je sens qu’il ne pas tarder à dégainer son compact de sa poche. Bingo, il me montre avec délectation les photos prises avec la  star allemande aux alentours de 14 heures lors de son arrivée. Indy, lui, a eu droit à la bise, ça me donne une belle idée…

Les musiciens reviennent de leur petite ballade bucolique. Christophe semble alors sortir de son corps, lui qui ne les a ni interceptés en Allemagne, ni à Paris quelques années plus tôt. Mon complice des Kiss Kruise fructifie déjà son voyage et compte bien réussir le grand chelem des photos et des autographes. Le carton sera si plein que son drapeau, fleuron du futur DVD de Doro, finira ce soir brandi  en triomphe par le groupe tel l’étendard de la passion et de la dévotion des fans pour la divine interprète, cette personne unique qui magnifie cette exaltation de sa générosité absolue.DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (45)

Le temps passe trop vite, nos proches arrivent petit à petit après leur journée de travail. Nous voilà en terrain connu en un territoire que je n’ai foulé que deux petites fois jusque là dans une vie de concerts. Cédric, le régisseur du Rio Grande, me confirme le rendez-vous d’après concert. Zénitude absolue, aucun stress, juste la délectation de savourer cette belle expérience. D’autant plus que le sieur Indy trouva mes questions pertinentes et que la méga fan absolue Erika acquiesça également…

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (35)Nous voici donc au bon endroit au bon moment. DORO, un nom méconnu en France pour une icône incontournable de la scène métal mondiale dont l’empreinte restera indélébile dans l’histoire de ce style musical qui engendre  passions et dévotions. Au début des années 80, le heavy est exclusivement masculin. Le public est à 95% composé de garçons et cette vérité est encore plus criante pour les artistes. Il y a eu certes les RUNAWAYS avec Joan Jett et Lita Ford ou VIXEN mais ça s’arrête là si l’on excepte la seule super star de l’époque, la délicieuse et incomparable Pat Benatar.

Malgré ce contexte défavorable, Doro Pesch va réussir à s’imposer dans cet univers machiste avec son groupe WARLOCK puis tout au long d’ une  carrière solo exemplaire avec son heavy jouissif dont elle ne dérogera jamais. Aujourd’hui, la belle est une légende en Allemagne. Elle y apparait comme l’artiste métal qui vend le plus de disques après SCORPIONS et RAMMSTEIN. Le méga festival Wacken a même choisi comme hymne officiel sa chanson fédératrice We are the metalheads (qui fera un malheur ce soir comme à l’accoutumée).DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (25)

Bien-sûr, la France est presque complètement passée à côté de cette artiste. Encore aujourd’hui, certains métalleux de l’ hexagone ne connaissent pas son nom. Saisissant! Heureusement, les passionnés lui vouent une admiration sans limite que l’idole a l’habitude de leur rendre comme nul autre artiste. En ce jeudi soir, si les craintes sont réelles de voir cette jolie  salle du Rio à Montauban peu remplie, le  soulagement l’emporte au final puisque près de 300  passionnés ont fait le déplacement. S’il y a une grande majorité de toulousains, d’autres fans du grand Sud ont heureusement répondu présent.

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (2)nulldB LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (16)Forte de deux albums, c’est une jeune  formation de Wûrzburg en bavière, complètement inconnue, qui s’apprête à ouvrir la soirée: NULLDB.

Si son patronyme prête à sourire, le groupe s’avère étonnant tant au niveau du look que de la performance. FRANK KÜHNLEIN chanteur sorti tout droit des années 80 avec sa veste jean à patchs, un bassiste au look folk avec kilt, MISCHA MATVEEV étonnant guitariste au corps entièrement peint mi blanc mi noir et un batteur en costard et à la coiffure punk.nulldB LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (14) Musicalement, si l’on détecte quelques éléments folk ou indus (la langue conférant un aspect martial) les rythmes heavy et un organe proche de celui d’un James Hetfield prennent le pas. Des titres tels que Endzeit ou encore Revolution restent en mémoire.  Le tout distillé avec un son parfait et une belle maestria qui confèrent à ces trente trop courtes minutes passées telles un éclair une résonance de pur plaisir!  

En conclusion, ils  enflammeront même le public avec d’autres titres inspirés dont une excellente reprise de Jimmy Hendricks , l’incontournable Purple Haze.nulldB LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (7)

45 minutes d’attente en navigant entre les potes puis la seule véritable prêtresse du heavy métal féminin, la passionnée DORO va enfin apparaître devant nos yeux et brandir une nouvelle fois l’éternel étendard de son infatigable règne de trente si courtes années.DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (36)

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (9)C’est peu dire que le public va véritablement exploser dès les premières notes de l’entame tonitruante I rule the ruins enchaîné sans répit avec un Earthshaker Rock qui résonne encore tel un tremblement de terre dévastateur de plaisir. Distillant le bonheur avec une conviction absolue, la magnifique nous entraînera dans un tourbillon qui visitera crescendo bien des classiques de Warlock (savourez ici l’ explosif Metal Racermais aussi quelques pépites de sa carrière solo (The night of the Warlock et le fédérateur Lève ton poing vers le ciel en français dans le texte).

Comment assortir au travers de ce style si viril la magie d’une féminité à toute épreuve ? En maintenant avec une immense classe un cap qualitatif permanent, la très motivée et souriante icone, nous convie avec force, passion et sincérité au cœur d’une source inépuisable de hits à reprendre en cœur (Burning the witches + Fight for rock).DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (24)

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (17)Cerise sur le gâteau, elle a su s’entourer avec deux excellents guitaristes: Bas Maas (ex After Forever) et Lucas Princiotta (Blaze Bayley) qui ne font qu’un avec les éternels et brillants Nick Douglas à la basse et Johnny Dee à la batterie.

L’impression n’est pas usurpée, nous sommes non seulement en face d’un groupe ultra efficace mais surtout d’une famille fédérée comme toujours par le tempérament jovial de Doro et cette hargne authentique qui la rend irrésistible.DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (18)

Elle  adore faire participer le public et n’hésite pas à passer le micro aux spectateurs ravis ce qui crée une grande complicité entre l’artiste et ses admirateurs gonflés à bloc. La connivence est telle que la set list explose à la demande. Christophe suggère Bad Blood, Erika scande Hellbound! Le groupe s’exécute et nous offre ces chansons!

All we are est alors entonné par la foule. Le titre était prévu en conclusion du set mais peu importe, la magnifique enchaîne avec ses musicos au diapason sur une version à rallonge. La folie s’empare du Rio, le solo de batterie passe à la trappe et d’autres titres sont rajoutés. La roue libre s’avère jouissive, les riffs sont couillus, les soli gorgés de feeling, on lit la paradis dans les yeux de Christophe,  de tant d’autres encore. Le temps ne semble avoir d’emprise ni sur la belle, ni sur sa voix!DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (39)

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (30)On se délecte d’une telle spontanéité si souvent absente des tournées des autres groupes. DORO fait corps avec la foule, ne cesse d’headbanger, tape dans nos mains…

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (42)

 Without you, la seule ballade de la soirée est un pur bijou émotionnel. Bien sur, nous aurions adoré entendre Hero en hommage à son pendant masculin Ronnie James Dio ou encore Only you, la reprise de Kiss mais il n’y aucun temps mort et les morceaux sont tous de véritables hits en puissance. Ecoutez entre ce Revenge dévastateur à faire passer le Vésuve pour une boule de ruminant. L’atmosphère devient bouillonnante, le public extatique s’enflamme sur la traditionnelle mais non moins tonitruante reprise du Breaking the law de Judas Priest.

DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (31)Le drapeau de Christophe est brandit pas tout le groupe, mon ami vivant cet acte tel un savoureux accomplissement de sa dévotion pour la merveilleuse. Cette ôde heavy aux vertus fédératrices délivrée avec une sincérité rare s’achève  à regrets mais la chanteuse ne quittera pas tout de suite la scène, restant un long moment à discuter avec ses fans et à signer des autographes, ce qui vous donne une idée de l’état d’esprit de cette grande dame.  Je sais à ce moment là, que mon heure est proche. Vous pouvez voir ici l’intense et inoubliable interview de 20 minutes partagée avec cette reine, simple, humble, talentueuse, unique qui se livre sans tabou sur ses passions, son parcours, ses rencontres, le temps qui passe et tant d’autres sujets.

Elle a tout accepté, dit oui à toutes nos requêtes avec un plaisir qui en disait long sur sa passion. Fanny, Christophe (aux caméras), moi même et mes proches (invités par la suite dans sa loge) en garderons un souvenir impérissable, tout comme les 25 fans qui virent leur patience récompensée lorsque jusqu’à deux heure du matin, la belle les accueillis à tour de rôle pour une photo ou un autographe dans son tour bus.DORO LIVE MONTAUBAN 22.5.2014 Photos JATA (38)

Longtemps encore, les vertus addictives de ce jeudi encré dans ma mémoire resteront gravés tels des moments privilégiés partagés avec la Reine de Cœur!

DORO After show, after interview with JATA Team & friends...

DORO After show, after interview with JATA Team & friends…

VOIR L’INTERVIEW DE 20 MNS! WATCH AND HEAR OUR EXCLUSIVE INTERVIEW IN ENGLISH

VOIR LE TEASER DE L’INTERVIEW

__________________

Chronique : Titi.  Merci à Conan Akiro.

Photos : Titi ; photos additionnelles : Chris Rebaudo & Jimmy.

Un grand merci à toute l’équipe du Rio Grande et à Cédric en particulier.

Interview : Titi. Caméras : Fanny & Christophe.

Thanks to Doro : you are the real queen!  Thanks to Cédric and Hans.

__________________

DORO WEBSITE

nulldB WEBSITE

LES PHOTOS DE DORO A MONTAUBAN :

LES PHOTOS DE nulldB A MONTAUBAN :

%d blogueurs aiment cette page :