Archive pour BLACKRAIN

BLACKRAIN : Unplugged – Toulouse, FNAC Forum – Samedi 9 avril 2011 –

Posted in BLACKRAIN Toulouse 9.4.2011 with tags , , , on 10 avril 2011 by JATA LIVE EXPERIENCES
Blackrain, FNAC Toulouse, une date et une tournée importantes

Blackrain, FNAC Toulouse, une date et une tournée importantes

Bienvenu dans un pays où les codes musicaux sont inversés, où l’obscur scintille de mille feu tandis que la finesse et le coloré sont relégués bien loin des projecteurs, des médias et autres décideurs.

Swan, un look et une voix qui séduisent

Swan, un look et une voix qui séduisent

Oui chers amis, désormais place est faite, dans cet hexagone antinomique d’ une époque bénie, aux cotés des mastodontes incontournables du métal et du hard rock traditionnel, aux groupes extrêmes, qui, à défaut de se frayer un chemin vers les radios et le large public, n’ont pas de mal à faire salles combles et à rassembler de fidèles passionnés.

Dans ce monde là, symbole de la résistance absolue, tournés vers un style qui aurait fait leur fortune aux States à la fin des 80’s, un groupe résiste. Ils sont Gaulois mais pas Bretons. Ceux là arrivent d’Annecy, proches d’une contrée ( la Suisse ) où l’on trouve encore des Gotthard, des Shakra ou autres Sideburn … de la mélodie quoi !

Ce groupe là, déterminé, rongé par une rage de réussir, c’est un peu comme la famille. La famille de cœur et d’âme.

Ne nous y trompons pas, dans cet espace temps qui est le notre, où les valeurs du hard rock se sont inversées, BLACKRAIN est un groupe underground ! Bon Jovi, Poison, Mötley Crüe, même KISS le seraient tout autant s’ils avaient vu le jour à la fin des années 2000, qui plus est en France !

Ailleurs, d’autres musiciens talentueux sont de la trempe de nos frenchies. Leur talent incontestable se heurte à cette époque sans pitié pour les héritiers du glam, du pop métal, du sleaze ! Ils se nomment Wig Wam, Hardcore Superstar, Crashdiet ou Crazy lixx …. sans oublier les surdoués allemands de Kissin’ Dynamite, coup de cœur absolu de ces derniers temps ! Tous ceux-là, n’ont pas la place qu’ils méritent ! Tous ceux là seraient devenus des stars planétaires dans les 80’s !

Max 2 : le look et le talent

Max 2 : le look et le talent

C’était déjà dans ce même lieu, le forum de la FNAC Toulouse, précisément le lundi 8 juin 2008, il y a un peu moins de trois ans. Entre le showcase de Koritni et la séance de dédicace de The Answer, Florent m’interroge :

– Tu viens voir BLACKRAIN vendredi ?

– Qui ça ????

Le reste est raconté ici .  Presque trois ans plus tard, nous voici en ces mêmes lieux. Il est 15 heures, il fait plus de 40 degrés dehors et nous sommes bien les seuls à espérer, à piaffer d’impatience, à scruter une divine  pluie noire !

Les seuls, pas tout à fait : 130 fans et quelques curieux ont préféré investir ce forum au cœur de la ville rose au détriment de la balade à vélo ou du week-end à la mer. Vu la météo, ce n’est pas si mal. J’espérais certes une quarantaine de proches. Si je n’en dénombre que 25, ils sont un peu partout dans le forum. Florent, fan de la première heure, est rapidement rejoint par Jimmy au premier rang. Même Camille qui a donné vie à une petite Luna deux semaines plus tôt est là avec Christophe ! Je ne peux citer tous les autres. En tous cas, ça fait plaisir de les apercevoir ça et là. Je m’étais fait un point d’honneur à ce que la communication autour de ce showcase soit réussie …

Matthew.H alias Heinrich entre basse et clavier, heureux de jouer !

Il y a des amis partout en fait et on sent très vite que la chaleur ne sera pas qu’extérieure. Dany Terbeche, fondateur du célébrissime Enfer Mag dans les 80’s a repris du service et manage le groupe. Pour eux, c’est une chance inespérée. Il a beaucoup investi dans ce parcours acoustique de 20 FNAC.  C’est lui qui introduit chaque membre du groupe. L’ambiance est déjà chaleureuse. Le forum va t’il exploser ?

Une première tournée acoustique réussie !

Matériel minimal pour Franck.F le nouveau batteur

Le public est debout très proche des artistes. Quelques jeunes filles ont fait le déplacement d’Aix en Provence et tentent de rivaliser avec les purs Toulousains bien décidés à donner de la voix entre chaque titre. D’autant plus que les versions proposées lors de cette tournée sont résolument réadaptées à l’exercice. Je dirai même magistralement ! Overloaded ouvre le bal. Si nous avons du mal à reconnaitre le titre le plus ancien du nouvel album, nous sommes happés par sa nouvelle profondeur. Le pari acoustique semble déjà gagné. Ce brulot devenu balade lancinante témoigne d’un incroyable travail de réadaptation des plus réussi ! Il ne s’opérera toutefois pas au détriment de l’ambiance, littéralement enfiévrée,  montant d’un cran à chaque morceau proposé : Addicted to failure, She’s in love , Baby shot me down, Shinning down on you   …..

A travers ces nouvelles versions, l’âme de chaque titre est comme mise à nue. Ça groove incontestablement. Le public se régale, hurle,  manifeste son plaisir de découvrir ces versions dépouillées où les quatre artistes font preuve d’une maitrise révélatrice de la qualité intrinsèques des compositions mais aussi de la finesse des nouvelles versions. Il faut dire que Swan, que l’on aime ou pas son empreinte vocale particulière, associe à sa justesse, le plaisir évident de chanter. Tous d’ailleurs font preuve d’un enthousiasme communicatif . Les sourires sont partout. Le bonheur d’ Heinrich ( ou Matthew ) qui passe du clavier à la basse est quasi palpable. Max 2 nous offre des solis magnifiques tandis que Franck, le nouveau batteur exploite au mieux son caisson siège, sa cloche, son tambourin et sa cymbale . Les anciens fans auront toutefois une pensée pour Iann, devenu depuis un bon pote et désormais nouveau Toulousain…

Le groupe et nous après le show

Le seul regret est de n’entendre que des morceaux  de ‘Lethal dose of…’ leur nouvel album. Le fan absolu que je suis du chef d’œuvre ‘Licence to thrill’ pourrait s’en trouvé frustré. Il n’en est pourtant rien tant ce qui suit va déchirer un public en transe qui hurle désormais comme 1000 !

Si Into the groove conquiert encore davantage l’assistance, il ne fait aucun doute que Dead Boy sera l’hymne de l’après-midi. C’est tellement torride que les hurlements de la foule sur les refrains doivent encore parcourir quelques coursives du magasin et couvrent le groupe qui n’a même pas besoin de motiver l’auditoire ! Indéniablement, il se passe quelque chose et il est évident, même dans notre pays, que si les médias suivaient, de nombreux jeunes seraient conquis par ces hymnes rock !

Jimmy & Swan

Sylvie et moi avons fréquenté le Rainbow de Los Angeles en 96. Dans ce club hanté par l’ombre de Lemmy, les nuits étaient bercées de métal songs, de refrains ciselés par des riffs de guitares  imparables. C’est encore le cas là bas         parait -il !  Les chansons de Blackrain y trouveraient leur place sans nul doute. Et ailleurs ? Et ici ?

Le show se poursuit avec un Rock’n Jive plus bluesy puis le tant attendu Rock your city, l’hymne parmi les hymnes, issu de ‘Licence to thrill’ mais ré enregistré pour ‘Lethal dose of…’ ( seule erreur du disque tant cette version est infiniment inférieure à l’originale ! ). Le public, si ce n’était déjà fait se lâche complétement et se déchaine sur le gimmick de la chanson bien avant que Swan n’ait annoncé le titre .  La communion est si parfaite que le groupe semble depuis 15 minutes comme frustré que le temps s’écoule si vite. Il n ‘a pas prévu de rappel et se verrait bien en remettre une couche, voir deux ou trois … Malheureusement, à défaut d’un Innocent Rosie ou d’un N.A.S.T.Y qui auraient fait un malheur, Dany invite le groupe à rejouer Rock your city . Un brin redondant comme tout hymne, l ‘ enthousiasme de la foule ne faiblit pas pour autant ! Nous en aurions bien repris  une petite demi heure de plus. J’imagine sans peine le plaisir qui aurait été le notre sur True girls are sixteen où sur la somptueuse balade No forever pourtant idéale pour se genre d’ exercice !

A Paris, sept jours plus tard, Blackrain proposera trois reprises enthousiasmantes : Surrender de Cheap Trick puis deux standards du rock des 60’s : Twist and shout puis Hippy Hippy Shake !

Jimmy avec les quatre musiciens

L’après-midi n’était pourtant pas finie : interminable séance de dédicaces, photos, les fans étaient comblés tandis que mes divers groupes de potes, conquis, ne cessaient de témoigner du plaisir qu’ils prirent lors de leur samedi après-midi particulièrement réussi ! Signalons la grande générosité du staff qui offrait une quinzaine de superbes T.Shirt aux fans sans oublier une multitude de petits cadeaux fort appréciés à l’effigie du groupe :  posters, cartes postales, préservatifs, bracelets. Une générosité inédite et vraiment appréciée !

Dédicaces et cadeaux pour tous !

Dédicaces et cadeaux pour tous !

Les questions fusaient de toute part sur l’avenir … Pourquoi cette annulation au Hellfest ? Une tournée électrique et quand ? Sachez que le groupe est fortement pressenti pour assurer la première partie d’ ALICE COOPER en Novembre et que Dany envisage une tournée avec deux autres groupes dont probablement  les jeunes et impressionnants Kissin’ Dynamite ! Ce serait le pied !

Inspiration, disponibilité, chaleur extérieure, intérieure et humaine, échanges, proximité, talent et humilité furent les atours rose fushia du sleaze acoustique que revêtit la cité des violettes en cet inoubliable samedi .

Merci au groupe et à Dany . Merci à Moocher pour le complément des photos . Toutes ses photos de BLACKRAIN ce jour-là sont ici .

Ce que j’ai filmé n’est pas et ne sera pas en ligne sur you tube … J’ai réalisé un DVD complet de ce concert. Caméra principale HD, multicam, 2 puis 3 caméras, 16/ 9 ème Hifi stéréo avec en bonus, pictures galeries et le clip de Overloaded en top qualité . Ce DVD sera a gagner sur JATA dans les mois à venir .

LIENS :

BLACKRAIN LE NOUVEAU SITE WEB

BLACKRAIN MYSPACE

LA VIDEO DE CE CONCERT MISE EN LIGNE PAR LE GROUPE ( Résumé de 7 mns )

DEAD BOY à Toulouse,  la vidéo de Denis

ROCK YOUR CITY, la vidéo de Denis

Le concert complet, angle de Marjorie, partie 1

Le concert complet, angle de Marjorie, partie 2

Le concert complet, angle de Marjorie, partie 3

Interview de SWAN avant le concert Toulousain par U-ZINE PART 1

Interview de SWAN avant le concert Toulousain par U-ZINE PART 2

BLACKRAIN : What a night !!! ( + Yotangor, rencontre et découverte ce soir-là ) – Toulouse, Caravan Sérail – Vendredi 12 juin 2009 –

Posted in BLACKRAIN Toulouse 12.6.2009 with tags , , , , on 13 juin 2009 by JATA LIVE EXPERIENCES

Sans un concours de circonstances étonnant, vendredi, je n’aurais jamais vécu une de ces soirées, une de plus, qui sont de celles dont la saveur magique reste longtemps dans le fond de vous même et vous emplissent de ce bien être qui reste et que l’on voudrait ressentir tous les jours de notre vie …

Black Rain, le vrai rock'n roll !!!

Black Rain, le vrai rock'n roll !!!

Alors qu’ AC/DC faisait vibrer ce soir là le stade de France, c’est tout en contraste que nous allions nous rendre en famille à 3 minutes de chez nous. Pas mal de monde au rendez vous mais pas 80 000,  une presque petite centaine, ce qui est déjà bien ! Nous allions avoir le privilège de découvrir ceux dont Florent et Xavier (rencontrés lundi à la Fnac lors des dédicaces de  Koritni et The Answer) m’avaient vanté les mérites, l’excellent groupe de glam rock français, BLACKRAIN
La belle présence de Swan

La belle présence de Swan

Je m’étais précipité sur leur site web, j’avais écouté les 4 chansons dispos, dégusté  les clips … Je n’en revenais pas, une sorte de Mötley Crüe français, à mon sens bien meilleur que certains groupes stars Américains tels Poison, Ratt, Trixter et autre Pretty Boy floyd... Il y a chez eux davantage d’inspiration, un sens des mélodies avéré et le don d’inventer des hymnes qui font slammer et chanter le public… Une sorte de mariage entre KISSMôtley Crûe et TNT ! L’ heure de concert de ce vendredi allait confirmer cette impression … Dans des conditions plutôt précaires (lights pitoyables, pas d’ingé son, salle de bar plus que de concert) le groupe délivra un set puissant, dévastateur, énergique, pur, avec un son finalement bien réparti, une scène où le soucis de personnalisation était appréciable (pieds de micro avec barbelés et fourrure rose, logos du groupe en arrière plan) et une pêche absolue qui conquis, fit hurler et slammer les quelques 80 fans, ivres de palsir devant une telle générosité … Ambiance assez sidérante sur les titres phares du groupe  ( ‘Nasty’, ‘True girls are sixteen’, ‘Innocent Rosie’ que j’adore ), sur les reprise de WASP, KISS, AC/DC et particulièrement sur leur hymne ‘Rock your city’ chanté, hurlé, dansé,  headbangué  par tous les fans et les gens présents entre 1 heure et 2 heure du mat cette nuit là …
Ce groupe  méga fun dont le show se conclu avec la reprise survoltée du ‘Ca plane pour moi’ de Plastic Bertrand et qui mérite d’être reconnu à sa juste valeur venait de nous donner beaucoup de plaisir …
 Indifférents aux 3 groupes de première partie, nous avions pu les rencontrer, discuter, échanger quelques minutes avant le show …. Je crois qu’ils étaient aussi contents que Jimmyde faire une super séance photo ….

Jimmy avec Heinrich, Swan, Iann & Max 2

Leur gentillesse et leur générosité n’avaient d’égales que la motivation qui les anime . Souhaitons que les problèmes avec leur ancienne maison de disque soit derrière eux et qu’ils concrétisent une signature pour un futur troisième album sur un label de confiance et de qualité ! En plus des signatures, comment ne pas les remercier pour la baguette donnée et dédicacée à Jimmy … Max 2 lui a même offert un objet dont certains se damneraient pour le posséder : le médiator utilisé par Angus Young mardi au Stade Vélodrome, gravé à l’effigie du plus célèbre écolier au monde d’un coté et d’AC/DC de l’autre !!! Angus l’avait donné à Paul Mahon de The Answer, ce dernier en a fait cadeau à Max 2 le lendemain alors que Black Rain se produisait à Clermont Ferrand en première partie du groupe Irlandais …. et vous connaissez la suite !!! Max y tenait mais celà lui faisait encore plus plaisir de l’offrir à Jimmy … Putain , nous étions sur le cul !!! Ce soir-là, Jimmy dormi  avec son tout nouveau T.Shirt  Black Rain…. Un miracle français distillant le fun des 80’s californien avec passion et dévotion !

Black Rain & Agar family

Black Rain & Agar family

MYSPACE DE BLACKRAIN

 2 clips de BLACKRAIN :

INNOCENT ROSIE

ROCK YOUR CITY

EN MARGE DU CONCERT – LA RENCONTRE AVEC YOTANGOR –
Jimmy & Yngrid

Jimmy & Yngrid

Un peu plus tôt vers 23 heures, nous avions retrouvé quelques nouveaux et anciens amis … L’histoire serait bien trop longue à écrire mais un miracle allait se produire. Alors que je conversais avec Jean Claude, un individu me reconnu … J’avoue avoir eu plus de mal … Néanmoins, dés que mon camarade de collège dévoilà son identité, je fus enchanté de retrouver ce cher Jean Guy … Aprés quelques échanges de souvenirs , quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre que mon vieux camarade est un trés grand guitariste producteur, propriétaire de studio, je passe les détails ….

Il m’invite à rejoindre sa voiture sur le parking et m’offre en avant première son bébé : un somptueux double album de 26 titres signé chez Brenus record et qui sera distribué dans près de 30 pays dès septembre ! Il me présente ensuite la chanteuse de son groupe, Yngrid,  charmante !

Yngrid & Agar family

Yngrid & Agar family

Tandis que je les questionne sur son parcours et la genèse du projet, Sylvie et Jimmy filent écouter les premiers titres dans la voiture … Lorsque nous les rejoignons 30 minutes plus tard, ils ressortent habités délivrant à Jean Guy et Yngrid un ahuri  » – C’est énorme, génial, on adore !!! « 
Je comprends alors que ce disque va faire parler . Enregistré à Toulouse par des musiciens toulousains, le premier opus de YOTANGOR ‘King of the Universe’ est un concept album pacifiste .
 Le style est trés proche de Nightwish ou Within Temptation … C’est du hard rock symphonique ultra mélodique et l’album comporte nombre de hits en puissance même si ‘Another place’ accroche immédiatement vos tympans et reste longtemps en vous . La qualité de la prod est d’enfer et l’avenir s’annonce radieux ! Dans le groupe, ironnie du sort , le lead guitariste porte le même nom que moi, Agar, prénom Vince …. Ils connaissent par ailleurs, de nom, mon oncle Christian Agar, ancien musicien de studio …. Le monde est vraiment petit … Jean Guy me donne ses coordonnées, nous présente sa fille, nous invite au studio la semaine prochaine, me dit que son batteur Tony Marcos enregistre en ce moment avec Lavilliers (l’artiste que j’ai le plus vu en concert dans ma vie !)…  Quant à Yngrid, elle est absolument a-do-ra-ble, attentionnée, très jolie et elle semble tomber sous le charme du p’tit Jimmy …. Les photos sont magnifiques !
En conclusion, quand je présente les 2 YOTANGOR à Jean Claude, il n’en reviens pas car il les connait bien … Le buzz fonctionne à plein tube sur le net et le clip fait déjà beaucoup parler ! De plus , il adore Yngrid …. Ce sera également le cas de mon ami Steph … Hier, je l’appelle,et lui dis :
– Connais tu Yotangor ?  
– Bien sur ! C’est énorme ! Mais toi aussi tu connais, me dit il … Je t’ai envoyé le lien il y a 3 mois et tu avais trouvé les titres et le clip dément ! ….
La mémoire alors me revient et je me souviens avoir en effet partagé ensuite le lien et quelques impressions avec des amis fan de musique … Le monde décidément se rétrécit de jour en jour … Histoire à suivre !


MYSPACE DE YOTANGOR
 

YOTANGOR , le clip :  

ABOUT LOVE

gryd
YNGRID-Lead Vocal-

jg
JEAN-GUY-Rythm Guitar-
%d blogueurs aiment cette page :