Archive for the SUM 41 Toulouse 16.7.2012 Category

SUM 41 : Pool spirit ! + Photos Report (+ BIAS ) – Toulouse, Le Bikini – Lundi 16 juillet 2012 –

Posted in SUM 41 Toulouse 16.7.2012 with tags , , , , , on 17 juillet 2012 by JATA LIVE EXPERIENCES

SUM 41, c’était le clip de la piscine. Mon fils Jimmy n’avait alors que trois ans quand je lui passais les images de In Too Deep en boucle sur une VHS mêm’ pas abimée…

Aujourd’hui, alors qu’il a désormais 13 ans et plus de 200 concerts à son passif, c’est à la barrière qu’il va vivre non loin de son photo reporter de père l’expérience estivale d’un SUM 2012… Il fait beau, chaud, la file d’attente est considérable, tout semble donc réuni pour passer une excellente soirée punko-juvénile dans le fleuron des salles toulousaines dont la piscine extérieure, pied de nez à l’histoire, est fermée ce soir!

Deryck Whibley, cheveux rouges ce soir...

Deryck Whibley, cheveux rouges ce soir…

Les toulousains de BIAS ouvrent le bal avec hargne et détermination et distillent avec humour et entrain un punk rock aléatoire qui sent bon la bonne surprise. Leur devise : Poursuivis par la haine, enculés par le destin, tout un programme! Répartie, metteurs d’ambiance, créateur de circle pit, un de leur brulots se nomme Ma copine  ressemble à Eddie d’Iron Maiden!!! Bref, une demi heure des plus plaisante…

BIAS

BIAS : Poursuivis par la haine, enculés par le destin

Mais les collégiens et autres lycéens en vacances attendent impatiemment SUM 41. Ce soir, ils ne vont pas être déçus! Les 1500 fans hurlent comme un seul être et semblent connaitre ces hymnes par cœur! Pêchus et enfiévrés, les chansons s’enchainent sans le moindre temps mort. Il faut dire que le leader chanteur Deryck Whibley n’a aucun mal à entrainer tout le groupe dans son sillage. Si le frontman n’est pas le leader le plus charismatique qu’il m’ait été donné de voir, il en impose malgré tout. Son énergie, sa conviction et sa verve semblent enivrer ses jeunes fans. D’autant plus, initiative sympathique, que le groupe invite tour à tour quelques uns d’entre eux à vivre sur un côté de la scène l’expérience live face au public! La voix de Deryck , aigüe et limpide s’avère parfaite pour le style d’autant plus que l’acoustique, comme à l’accoutumée en ces lieux, distille un son frôlant la perfection. L’esprit festif est de rigueur, tout le monde se régale avec ce set certes trop court (75 mns), peut-être un brin linéaire mais ô combien énergique et pêchu!     

 Lucie et Emma prétent pour le grang kiff!

Lucie et Emma vivent  le grand kiff!

Cerise sur le gâteau : tard dans la nuit, alors que quelques parents arrivent afin de récupérer leurs progénitures et les amis de delles-ci qui attendent impatiemment devant la grille extérieure une improbable sortie d’idole, il ne reste qu’une dizaine d’irréductibles qui savoureront la venue particulièrement sympathique et attentionnée de Deryck!

Par chance, alors que nos amis Pierrot et Jean-Luc viennent de partir, Jimmy et moi sommes encore là, à discutailler avec François… Et dire que c’était le rêve de Lucie et Emma de le rencontrer! Après les avoir photographiées au premier rang, nous venions de sympathiser. Elles venaient juste de nous quitter… Parfois, on passe près d’un beau moment, il leur a manqué cinq petites minutes…

Jimmy & Titi, meeting with Deryck Whibley

Jimmy & Titi, meeting with Deryck Whibley!


____________

Chronique, Photos, Mise en page : Titi.

Merci à Antoine et à toute l’équipe du Bikini.

____________

GALERIE PHOTOS : Cliquez sur chacune des 43 images pour les agrandir et éventuellement les télécharger.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :