SABOTAGE : 1st album.

SABOTAGE 1st LP

Sabotage n’est pas n’importe quel groupe pour JATA LIVE EXPERIENCES. C’était au Metronum, il y a plus de six ans déjà. En ouverture de UFO, le 10 novembre 2015, ce fut non seulement une révélation mais aussi une suite de concerts bondés dans de belles salles toulousaines, notamment en leur antre du Connexion Live où les files d’attente sont devenues d’épaisses couches humaines en un temps béni d’avant pandémie.

Le coup de foudre artistique pour ce jeune revival toulousain du rock 70’s anglo saxon allait rapidement se transformer en aventure humaine et amicale jusqu’à les proposer et les programmer en janvier 2019 pour un mémorable Bikini en ouverture des légendaires Uriah Heep.

Forts d’une tournée anglaise, de 3 EPs et d’un single, voici enfin le premier opus longue durée de la bande à Felix Jordan. Une fois n’est pas coutume, si nous dérogeons aux chroniques de concerts, c’est davantage par passion et soutien que par manque de live reports entraînant une envie effrénée de tapoter sur le clavier. C’est surtout parce que cet album est à l’image de ce que le groupe nous a toujours offert : de la constance dans son style, du talent à revendre et une volonté perpétuelle de rendre hommage à une mélopée 70’s viscérale. Des racines qui trottent dans l’esprit des toulousains et qu’ils nous proposent tout au long de ces neuf titres comme si les plus grands noms de la rock music avaient accouché d’un groupe héritier dont le talent, à défaut d’originalité, n’a d’égal que l’inspiration de toutes les galettes ingurgitées depuis leur tendre enfance.

Welcome to a time journey and….Catch that train! La piste qui ouvre cet opus est la plus connue puisque le clip de ce rock’n roll entraînant, très Black Crowes dans l’esprit, aux guitares fougueuses, saupoudrée de quelques touches de piano fut dévoilée avant la pandémie, en janvier 2020.

Just another day, groovy à souhaits, nous invite en un mid-tempo intense rehaussé de cuivres à balancer nos épaules et nos hanches au son d’un soul rock que n’aurait pas renié Vintage Trouble, autre groupe qui nous propulse vers cet âge d’or.

La troisième piste, Take me back, infiniment nostalgique, met en évidence la douceur du magnifique organe de Loup. La production sied ce titre à merveille avec ses touches subtiles d’orgue Hammond. Un morceau qui aurait pu aller aussi bien à des artistes tels que Rod Stewart ou Peter Criss aux voix rugueuses si éloignées de celle de Loup mais auquel ce dernier offre une dimension soyeuse si savoureuse.

Avec Keep on going, titre heavy à souhaits, les guitares de Felix et Max sont à l’honneur, comme sur l’ensemble du disque. Ici, leurs riffs plombés nous propulsent  au sein d’une atmosphère tellurique relevée de nappes organiques et de cœurs puissants. Il y a du Rival Sons chez les sudistes français…

Sidekick pourrait devenir la bande son de votre road trip sur les routes de l’ouest américain avec un riff où Felix l’emprunte à Ace Frehley et un final choral qu’on verrait bien se poursuivre autour d’un feu de camp….

Nous avions eu la primeur d’entendre le fabuleux King of the Mountain lors du dernier concert sold out de Sabotage au Connexion Live! Quelle réussite absolue que ce morceau dynamique, accrocheur et subtilement arrangé qui va devenir un incontournable en live et l’une des plus belles réussites du groupe aux cotés de Devil’s got a new disguise. Nous voici au Paradis des grattes et au somment de l’inspiration de nos gars. Il y a du Slash, du Deep Purple de l’époque Hugues / Coverdale mais aussi ce charmant twins à la Thin Lizzy. Bref, cette sixième piste et la septième, fort différente s’il en est, constituent le must absolu de cet opus !

Avec Give it a try, l’envoûtement devient quasi charnel! Place à l’une des plus belles gourmandises de 2021, une caresse d’une infinie tendresse tout aussi émouvante que la merveille The Angel présente sur leur EP précédent. Ici, Loup nous la joue subtil, tendre et mélancolique, soutenu par une rythmique des plus éthérée où Ben Et Domi excellent. L’orgue s’avère discrète mais opportune, les guitares soyeuses. Avons-nous à faire à la reprise d’un standard absolu du passé ? Point du tout : nous faire voyager en territoire familier au sein d’une mélodie inconnue aussi touchante témoigne d’une réussite qui force le respect !

Loup va pouvoir se déchaîner et se déhancher à la Mick Jagger sur Wheel of fortune, titre stonien qui fera un malheur en concert. Rehaussé par un solo de sax’, préparez l’essoreuse, même sur galette, tant nos T.shirts deviennent humides!

En conclusion de cette indéniable réussite, que diriez vous d’emprunter des montagnes russes psychédéliques jouissives à souhaits? Une ambiance possédée très Doors sur le couplet, des refrains tonitruants à la Aerosmith pour une conclusion divine que les jeunots de PursonBlues Pills n’auraient pas renié! Avec son accélération finale propulsée par un orgue dément et des musiciens en transe le final s’avère magique, puissant, revigorant, décapant !

On ressort abasourdi à l’écoute de cette indéniable réussite et même si nous aurions aimé en bonus une auto reprise du type Roll the dice où Can’t stand it, chantées cette fois ci par Loup (titres issus du 1er EP avant son arrivée), il ne nous reste plus qu’à espérer que ces morceaux sans orgue ni saxo et surtout sans le discret mais si talentueux Maxime Dayre aient la même verve, la même saveur, la même magie en live.

Courez vite vous procurer cet opus varié mais cohérent où suinte d’un bout à l’autre l’amitié, la proximité, la fraternité qui unissent depuis belle lurette ces gars simples, généreux et talentueux.

TWEETY
Sabotage – Sabotage  (Bang ! Records) – 9 /10 –

Le disque est disponible chez Bang records en suivant ce lien : http://www.bangrecords.net/record.php?ID=37

Cadeau Bonus !!!

Raws vient de filmer pour vous cette belle vidéo d’une cover « unplugged » de Gram Parsons et des Rolling Stones :

2 Réponses vers “SABOTAGE : 1st album.”

  1. Quelle belle chronique pour ce groupe!!

    J'aime

  2. Michel Agar Says:

    Vue la chronique c’est loin d’être un Sabotage….longue route à nos Metalleux Toulousains …😀🤘🤘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :