KISSIN’ DYNAMITE : Fan attitude… (+ UMC + HIGHWAY) – Samedi 22 Novembre 2014 – Toulouse, Le Metronum –

KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (37)La fan attitude peut parfois vous conduire à assouvir vos désirs. Replongeons nous quelques années en arrière. Nous sommes en 2009. Quand Adrien m’appelle, il ne peut cacher son enthousiasme :  » Je viens de découvrir un jeune groupe incroyable qui propulse la somme de toutes ses influences au firmament de l’inspiration« . Il n’avait sans doute pas été aussi littéraire dans son enthousiasme mais évoquait alors le premier opus (mon préféré à ce jour) d’un groupe qui allait compter parmi mes favoris: KISSIN DYNAMITE.  A défaut d’une originalité à toute épreuve, déferlait de cet opus initial, une inspiration inouïe, le nectar de ce qu’avait été Scorpions, Skid Row, Gun’s n’ Roses ou Mötley Crüe dans leur moments les plus savoureux. Je n’en revenais pas : Steel of Swabia comportait autant de titres que de plages imparables : 12 moments de bonheur….

HANNES when he was a kid...

HANNES when he was a kid…

On se renseignait, on découvrait la jeunesse sidérante du combo à peine majeurs pour la plupart, même pas alors pour le merveilleux chanteur Hannes Braun, qui avait fait fort quelques années auparavant lors de La nouvelle Star allemande en interprétant, aux portes de l’adolescence, quelques classiques du métal (précipitez vous sans plus attendre sur ces liens où, gamin, il chante les TNT  et You shock me all night long d’AC/DC, Knocking on Heaven’s door ou encore Mighty Quinn….Regardez aussi cet étonnant Blues Kids).KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (29)

Le gamin dont  le hard rock coulait déjà dans les veines a mué, grandit mais n’a rien perdu de son talent. Sans rien renier de ses influences mais apparenté un peu trop vite Glam Rock, son groupe parcours bien des territoires au travers d’albums sortis régulièrement. La facette s’avère bien plus heavy sur le réussi Addicted to metal (2010) ou sur le très entraînant Money, sex and power (2012). Il y a d’ailleurs tant d’incontournables pépites sur ces 3 merveilles qu’on se dit que la frustration doit déjà pointer le bout de son nez à la vue de la moindre set list.

Mais de set list, il n’y en aura point pour ma part jusqu’à la petite demi heure offerte par le Hellfest en ce jour de juin 2013. Je vivais alors le set au pied de la scène, dans la fausse aux photographes, un brin frustré de ne pas assez me déchaîner comme j’en avais rêvé. Si l’on ajoute qu’Adrien manquait alors son seul rendez vous avec Clisson en 5 éditions, on peut dire que l’avant goût était excellent à défaut de s’avérer totalement jouissif. Qui peut prétendre à l’extase en un temps aussi réduit, je vous le demande?

Kissin' Dynamite & me - nov 2012 -

Kissin’ Dynamite & me – nov 2012 –

Quelques mois plus tôt, j’avais rencontré le groupe de manière impromptue. C’était au centre ville de Toulouse, en terrasse, au Saint des Seins. Ils venaient assister tranquillement au concert de Huntress dont ils partageaient l’affiche en ouverture de Dragonforce. Une petite tournée française qui passait par Bordeaux le lendemain mais dont seuls le groupe à la chanteuse blonde se produisait chez nous. Nous avions discuté, nous nous étions bien marrés ensemble et j’avais promis à Hannes que je mettrai tout en oeuvre pour les faire enfin jouer dans la ville rose. Ce dernier nous invitant d’ailleurs le lendemain, nous proposant de nous mettre sur la guest list. Malheureusement, un mercredi, il m’était impossible de me rendre à Bordeaux….

Il y a donc un certain temps que j’ai proposé le nom de ce groupe à Hatem. Quand il me confirma le contact avec le management et la signature de la date grâce à la mairie de Toulouse, un sourire de satisfaction venait de barrer mon visage. Nous y étions enfin arrivés…

Entre temps le quatrième opus du combo avait déboulé dans les bacs et autres plateformes. Toujours très hard rock mais aux consonances plus électro, je restais pour la première fois plus dubitatif sur le tout récent Megalomania. De l’innovation, un bon album mais moins ma came que précédemment….HIGHWAY Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (7)

HIGHWAY Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (5)Il restait encore à se défoncer pour la promo après avoir répondu favorablement aux multiples sollicitations des excellents HIGHWAY, groupe montpelliérain de qualité qui rêvait de faire sa première date à Toulouse. Les voici désormais sur l’affiche aux cotés d’UMC, les guest de l’ensemble de la tournée. La com’ n’allait pas s’avérer des plus faciles. Il faut dire que la période n’a jamais été aussi faste pour les concerts toulousains. De samedi à mercredi par exemple, il y en a 4 en 4 jours, plus de 30 en 3 mois…HIGHWAY Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (2)

Difficile d’être objectif sur une telle date, d’être d’un coté puis de l’autre. Beaucoup de confrères amis on été accrédités et ne manqueront pas de donner leur point de vue. Pour ma part, je résumerait cette belle soirée en vous avouant que je fus déçu, un brin vexé de n’avoir pas pu, pas su attirer plus de 140 personnes. Paris avait certes connu à peu près la même affluence quelques jours auparavant mais dans une salle bien plus petite.

Ceci dit, il restera la satisfaction absolue gravés sur les visages de la plupart des gens, une horde d’amis présents et des groupes à l’enthousiasme communicatif.

HIGHWAY Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (1)HIGHWAY avant tout. Sans son batteur habituel, le groupe a travaillé d’arrache pied pour nous proposer un set très pro, distillant un classic hard rock inspiré, parfaitement maîtrisé et réussissant l’exploit de faire participer un public conquis qui ne connaissait rien à son répertoire. HIGHWAY Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (6)Le cogneur de substitution s’avéra stupéfiant de précision accompagnant on ne peut mieux un trio frontal bien décidé à nous convaincre. D’entrée, nous voilà sidérés par la qualité de l’ensemble : un son parfait, puissant, clair comme de l’eau de roche, des lights divins, un petit backdrop devant celui de la tête d’affiche et surtout, un chanteur de très grande qualité. Benjamin Folch n’en mettra pas une à coté, aussi à l’aise en haute montagne que de l’autre coté du sommet. Soutenu par Sam Marshal à la basse et un Ben Chambert déchaîné à la six cordes, nous voici enthousiastes durant 45 minutes de très bonnes factures qui auraient pu être tonitruantes avec un public un brin plus dense. Ils ont voulu jouer, ont insisté, m’ont envoyé leur album, de multiples mails et ont convaincu les toulousains présents ce soir. Rien de révolutionnaire certes mais du pur hard rock eighties comme on l’aime! Que demander de plus!

UMC Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (58)Autant l’avouer sans plus attendre, ce ne sera pas la même unanimité pour UMC. Vous vouliez de l’originalité, en voici! Un duo allemand composé d’un batteur fou et d’un guitariste headbangueur reprend les standards de la dance music saupoudrés d’une sauce épicée façon….heavy métal! Si certains apprécient, certains visages paraissent dépités, à la limite de la consternation. Il y a pourtant de l’humour avec ce mannequin qui prend tout à tour le visage de Pharell Willians, de Conchita Wurst ou… d’Obelix! Mais la sauce tourne vite au vinaigre si l’on ne rentre pas dans la danse. Contrairement aux excellents Dancefloor Disaster, vus le jeudi au Hellfest et qui est un vrai groupe, il y a ici trop de samples, surtout les voix, toutes enregistrées….Sympatoch’ toutefois pour ma part, d’autant plus que 25 minutes étaient en somme  suffisantes.KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (31)

KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (38)Il est exactement 22h47… This is the moment : KISSIN’ DYNAMITE is in the place! Ma famille et mes amis sont là et je vais vivre ça  près de ma meilleure amie Valérie qui a fait plus de 200 bornes (merci Laurent!) pour partager l’instant à nos cotés. Dès l’intro musicale, Adrien et Jimmy exultent. On ne va plus les tenir. Le nouveau single DNA ouvre le bal. Les samples électro se font déjà bien plus discrets que sur la version studio et l’entame s’avère tonitruante.KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (43)  Il y a certes peu de monde mais il suffit de ne pas trop se retourner tant les premiers rangs donnent l’illusion d’une foule plus conséquente. L’ambiance est assurée par un public motivé, c’est déjà ça! D’autant plus que le groupe ne se ménage pas et nous offre une implication totale comme s’ils évoluaient dans un stade. La scène est belle, backdrop de circonstance et petites estrades devant les amplis Marshall où se situent tour à tour les guitaristes Andreas Braun et Jim Müller ainsi que le bassiste Steffen Haile.

KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (25)Servis par des jets de fumée du plus bel effet propulsés des deux cotés de la scène, ces derniers assurent et adoptent une parfaite rock’n roll attitude. Le look glam des débuts s’est estompé et le groupe évolue dans une sobriété plus classic rock. Aucun doute sur la complicité qui unie les cinq frères germains de Reutligen : ils sont tous des potes d’enfance et ne semblent en aucun cas éprouver de problèmes d’ego devant le charisme affiché de Hannes.KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (32)  S’il est devenu un chanteur de tout premier plan, le jeune homme de 22 ans s’est vite assorti d’un imparable frontman dont la présence n’a d’égal que son talent de compositeur et de performer. Pour autant, il ne vampirise en aucun cas ses partenaires. Plus besoin d’un pot de gel haute tenue sur les cheveux : son naturel, sa joviale faconde (il s’adresse à nous en français jusqu’à ce qu’il ne trouve plus le mot adéquat et continue en anglais dans un naturel qui suscite la sympathie) et son talent suffisent amplement à attirer tous les regards.

KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (22)Seule la set list ne me satisfait pas à 100%. Sept titres du dernier opus Megalomania, c’est un peu trop, surtout si l’on considère qu’il y en a six de l’avant dernier Money, sex and power, toutefois excellents. Que reste t-il alors de Addicted to metal? C’est là que le bas blesse avec deux seuls petits extraits (pas les meilleurs tant Hysteria ne parait pas indispensable). Mais que sont devenus des merveilles telles que Addicted to Metal, le fameux duo avec Udo et surtout Supersonic killer et Run for your life, véritables incitations à la folie? Quant-au premier opus qui demeurera éternellement dans mon panthéon personnel, nous devons nous contenter du superbe titre éponyme Steel of Swabia et pleurer les absences de chef d’œuvres tels que Let’s get freaky, My religion ou Heartattack pour ne citer que trois hymnes absolus…KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (24)

Mais ne boudons pas notre plaisir tant ces 85 minutes resteront synonymes d’émotion à l’image de ce break acoustique frissonnant à souhaits composés des sublimes Six feet under, délicieusement vintage  et Fireflies, mélancolique si l’en est. 14 titres plus 2 autres lors d’un savoureux rappel qui voit Hannes revêtir la cape du Roi qu’il peut devenir (I will be king, juste renversant!) et le groupe s’éclipse pour nous retrouver au bar dix petites minutes plus tard.KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (52)

KISSIN' DYNAMITE Toulouse 22.11.2014 Photos JATA (39)Personne ne sera oublié, tous les fans pourront longuement converser, prendre des photos individuelles et communes avec l’ensemble du groupe.

Hannes se souvient de moi. Détendus, on se connait à peine mais cette impression de revoir un jeune pote ne trahit pas. Abordables, simples, talentueux, je ne regrette pas une seconde d’avoir, grâce à Adrien, succombé au talent de ces allemands. La reconnaissance tarde certes encore à venir à plus grande échelle. Cruelle époque! Dans les eighties, KISSIN’ DYNAMITE aurait vendu ses galettes par millions. Désormais, ce sont des styles bien plus extrêmes ou pagan qui ont la côte même si les mastodontes du métal navigueront encore longtemps dans une sphère classique. Souhaitons qu’un jour leur  héritiers que sont KISSIN’ DYNAMITE en deviennent les dignes successeurs…KISSIN DYNAMITE Toulouse with fans

_________________

Chronique, photos, mise en page : Titi

Merci à Hatem et à la Mairie de Toulouse

_________________

WEBSITE DE KISSIN’ DYNAMITE

WEBSITE DE HIGHWAY

LES PHOTOS JATA DE KISSIN’ DYNAMITE + SET LIST:

LES PHOTOS JATA DE HIGHWAY:

LES PHOTOS JATA DE UMC:

11 Réponses to “KISSIN’ DYNAMITE : Fan attitude… (+ UMC + HIGHWAY) – Samedi 22 Novembre 2014 – Toulouse, Le Metronum –”

  1. J’aime bien tes longues intros sur ton rapport au groupe. Ca change des chroniques lambda « tels groupes ils ont trop butté et ensuite y eux qui étaient trop bien mais alala le dernier groupe de malades! »

    Là on a un contexte plus comment se passe le concert, ce qu’il y a autour etc…

    J'aime

  2. Manuel Malandre Says:

    Bon report, très juste ! Et encore merci Thierry pour m’avoir récupéré le médiator tombé devant la scène

    J'aime

  3. Peu de monde ce soir là c’est certain mais quelle ambiance en petit comité ! un groupe excellent avec une bonne Setlist pour ma part. Un grand merci à toi Titi pour les avoir fait venir à Toulouse, j’ai passé une super soirée !
    Un bon report, comme d’hab !
    Thierry.

    J'aime

  4. Enorme!

    J'aime

  5. MetalHeart WebRadio Says:

    Superbe soirée !!

    J'aime

  6. Béatrice Lect Says:

    Wow super article, un plaisir à lire ! Merci d’avoir participé à leur venue en France !

    J'aime

  7. Laurent Nimes Says:

    Je ne vais pas faire dans l originalité titi mais ton report est comme d ‘ hab enthousiasmant .Tu n a pas a être vexé ni déçu , tu as fait venir ce groupe et tu as satisfait tout le public présent . Les absents ont toujours tort .Mais c est vrai je suis comme toi , dubitatif , et ma foi triste de voir qu un tel groupe n attire toujours pas les foules . Voilà un groupe qui a sorti 4 albums totalement différents , adulé par la presse et les critiques et qui peine a se faire une place au soleil dans notre beau pays , malheureusement pas rock pour un sou ! C est a y rien comprendre . Je leurs tire mon chapeau pour leur dévouement et leur pugnacité , ils ont joue comme si leur vie en dépendait . Surtout titi , ne lâches rien , ne te décourages pas , on a besoin de toi et de ta ferveur pour continuer a nous régaler et nous faire rêver , ça finira par payer , c est certain .
    Encore un grand merci a toi et au public toulousain .
    Ces soirées sont fantastiques et je continuerai a faire des kilomètres pour vivre ces moments inoubliables .
    À bientôt
    Laurent .

    J'aime

  8. bon report d une soirée bien fun ( meme si un peu souple pour moi)
    on a passé un tres bon moment mais voila ,on est dans le quart monde du rock’n’roll et une si petite affluence ça fout les boules !!
    par contre bravo aux 3 groupes et surtout a KD qui a fait le show comme au HF !!

    J'aime

  9. Je suis moins fan que toi de Kissin’ Dynamite, mais ceci dit, j’ai passé une excellente soirée !!
    Le groupe nous a délivré un concert assez pro, malgré l’affluence trés, trés faible… Seule fausse note, à mon gout, un solo de BATTERIE totalement dispensable, surtout venant aprés 4 morceaux si je ne me trompe…
    Hannes me rappelle une sorte de mix improbable entre Michael Kiske jeune et Sebastian Bach (certaines attitudes), il tient bien la SCÉNE, c’est sur !!
    Bon, par contre, faudra arriver un jour à proposer à Hatem une date qui remplisse, car j’ai peur qu’à ce rythme là, il ne puisse pas CONTINUER trés longtemps…

    J'aime

  10. La DATE de Nantes était également formidable avec une ambiance du tonnerre. Le groupe lui même fut étonné de tant d’accueil !
    Par CONTRE peu de monde, je dirais une centaine de personnes.
    Le SHOW fut excellent de bout en bout avec des musiciens vraiment impliqués !

    J’ai découvert ce groupe par hasard au SUMMER Breeze en 2008 qui jouait alors les titres du premier album Steel of Swabia.

    Je fus scotché par ces jeunots très jeunes et leurs hymnes imparables !

    J'aime

  11. C’était une soirée bondissante et délectable, malgrè que j’ai raté (sans le vouloir) la fin du concert. J’ai été ravie de connaitre ces trois groupe et les reprises d’UMC animent maintenant mes soirées entre potes, tout le monde y trouve son compte et qui sait… peut etre qu’elle feront naitre de l’intérêt pour le métal chez des (encore) plus novices que moi. Ne te décourage pas, ce n’est pas l’effectif d’un public qui compte mais son enthousiasme! Continue à nous faire vivre des soirées comme celle-ci. Un grand merci Titi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :