MOONSPELL : Pas de panique! ( & INSOMNIUM) – Mercredi 1er Mai 2013 – Toulouse, Le Bikini –

MOOSPELL Toulouse 1.5.2013 by JATA (32)La malveillance de la lune est telle qu’elle nous a probablement jeté un mauvais sort. Voilà ce qui a probablement traversé l’esprit de l’équipe de SPM au regard des faibles réservations affichées pour le concert des apôtres du métal gothique. Celui-ci s’apparente t-il à un genre un petit peu tombé dans l’oubli ? Certes, la situation actuelle ne parait pas aussi reluisante que dans les années 90 où des groupes comme Type O Negative ou Paradise Lost  se classaient haut dans les charts mondiaux, mais l’orga espérait tout de même bien mieux que les 150 réservations affichées la veille du concert! Surtout pour un combo qui n’a jamais renié ce style et qui continue son petit bout de chemin sans avoir jamais perdu vraiment sa popularité.

Heureusement, une fois de plus, les toulousains semblent prendre plaisir à jouer avec les nerfs des organisateurs et c’est encore près de  350 personnes qui sont venues ce soir applaudir le groupe portugais réputé pour  n’avoir jamais déçu sur scène.INSOMNIUM Toulouse 1.5.2013 by JATA (3)

INSOMNIUM Toulouse 1.5.2013 by JATA (11)Cette prise de conscience soudaine se couple pour beaucoup avec le fait de vouloir aussi profiter du savoureux hors d’œuvre aux petits oignons finlandais  qui nous sera servi en première partie! Ce ne  sont en effet rien moins que les Finlandais d’INSOMNIUM qui déboulent sur scène. Dans un style pourtant fort  différent de la tête d’affiche,  c’est à une symphonie de death metal mélodique, si populaire dans les pays scandinaves, que nous sommes conviés. D’entrée , le sourire est sur toutes les lèvres, le batteur Markus Hirvonen rejoignant son kit sur un petit vélo suscitant les vivas de la foule! INSOMNIUM Toulouse 1.5.2013 by JATA (12)Le groupe particulièrement en place, jouant au clic puisqu’ils  sont soutenus de nappes synthétiques donnant une ampleur magistrale à leur univers.  Alternant passages rapides et techniques avec des morceaux plus planants et plus mélancoliques, fleurtant parfois avec le pagan et le doom. Le set s’avère envoutant tant et si bien que le public reste étrangement apathique. Phénomène de prime abord surprenant tant les deux guitaristes Markus Vanhala et Ville Friman enchainent les headbangings de folie accompagnés dès qu’il le peut par Niilo Sevänen, bassiste et growleur de l’entreprise. Or, l’atmosphère est si prenante ( écoutez Through the Sahdows , le Unsung de Toulouse ou l’excellentissime One for Zorro) que le public vit cette offrande de manière intérieure et n’éprouve pas le besoin d’extérioriser sa fougue. Quoi qu’il en soit, ces 45 minutes satisferont en tout points la grande majorité des passionnés et des néophytes qui seront venus pour eux où auront découvert, comme nous, une formation à réécouter et à suivre avec intérêt.   Satisfait, Markus reprend alors son micro vélo et regagne les coulisses avec le même petit bonheur juvénile…

Il y a tant de potes, visages connus et autres amis proches que l’interlude entre les deux groupes et presque trop court tant on se délecte de vivre ce jour férié quasi en famille, telle une fête que l’équipe de SPM à eu la riche idée de nous offrir.MOOSPELL Toulouse 1.5.2013 by JATA (2)

MOOSPELL Toulouse 1.5.2013 by JATA (9)Et cette bonne humeur va se poursuivre avec le  début du show de MOONSPELL. La  scène est particulièrement bien habillée (superbes draperies signées de Seth Siro Anton de Septic Flesh) tandis que un Fernando Ribeiro, le frontman du groupe, nous offre une entrée des plus théâtrales : demi pied de micro en forme d’épée et  un casque antique type Maximus! Visuellement impressionnant. Heureusement car ni le titre d’ouverture Axis Mundi , ni le premier quart d’heure ne semble convaincre grand monde. Plus d’un semble rester stoïque et on se demande si la mayonnaise va prendre.MOOSPELL Toulouse 1.5.2013 by JATA (13) Or, passé les tout premiers morceaux, les ressources et l’inspiration du groupe commencent à opérer comme en témoignent les excellents Opium + Awake . Peu à peu, nous voilà imprégnés de cet univers particulier. Chaque musicien en impose, bon look, belle attitude proche, regards francs et directs. Le show  gagne encore en chaleur lorsque Fernando Ribeiro passe enfin avec bonheur du grawl à une voix claire séduisante et maitrisée. A titre d’exemple, force est de constater que nombre d’extraits du nouveau double album passent très bien l’épreuve du live tels Alpha noir ou le single Lycanthrope. Toutefois, les lusitaniens  vont surtout marquer les esprits en faisant également un gros retour sur la première partie de leur carrière. En effet, nous avons droit ce soir à presque l’intégrlité de l’album Wolfheart, sorti en 1995 avec de superbes titres comme Wolfshade, Trebaruna, An erotic alchemy, Alma Mater repris en cœur par la foule et même le très rare et folklorique Ataegina, un régal qui interpelle tant, durant deux chansons, on bascule dans une ambiance de farandoles festives.MOOSPELL Toulouse 1.5.2013 by JATA (16)

Cerise sur le gâteau, Vampiria leur titre phare, sera magnifié par une apparition. Celle de la merveilleuse danseuse franco-libanaise Johanna. Devenue l’icône des métalleux français (elle intervient sur les dates de Therion, Orphaned Land, Yossi Sassi, Marty Fridman, Motörhead), nombre d’entre nous  nous délectons de la retrouver ici! Grimée en Vampirella orientale, elle apporte toute sa sensualité et son charme à un titre que ces courbes contribuent à introduire dans une toute nouvelle dimension. Les objectifs sont déployés et les yeux restent rivés sur cet océan d’originalité. Seul regret, nous aurions aimé revoir Johanna danser sur un autre titre.MOOSPELL Toulouse 1.5.2013 by JATA (22)

La fin du set offre la part belle à l’album Irreligious dont quatre 4 titres sont interprétés dont  Mephisto et bien sur Full Moon Madness qui comme à l’accoutumée, clôt un show de 110 minutes dont même les néophytes ont pu suivre avec un plaisir non dissimulé. Pas de panique donc, une fois de plus Moonspell a  vaincu . Il y aura même un peu de rab pour ceux qui le désirent, dans un mois et demi au Hellfest, comme quoi les aspérités de la lune ne masquent pas que de mauvais sorts…MOOSPELL Toulouse 1.5.2013 by JATA (34)

___________________

Chronique : Titi & Conan Akiro

Photos et mise en page : Titi

___________________

Merci à Fred, à toute l’équipe de SPM et du Bikini.

___________________

LIENS :

Website de Insomnium

Facebook de Monspell

GALERIE PHOTOS et SETLISTS :

Cliquez sur une photo pour l’agrandir et faire défiler la galerie…

 

6 Réponses to “MOONSPELL : Pas de panique! ( & INSOMNIUM) – Mercredi 1er Mai 2013 – Toulouse, Le Bikini –”

  1. Très bon concert !! Encore une fois merci à SPM pour ces concerts de grande qualité. Et merci à Jata pour savoir les retranscrire😉

    J'aime

  2. Johanna Najla Says:

    Wow merci je suis flattée, et ravie que mon travail plaise! Au plaisir !

    J'aime

  3. Superbe! merci Thierry!

    J'aime

  4. Jolie chronique, comme toujours très bien écrite……….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :