ASAF AVIDAN : Par delà les nuages ( & JOE BEL ) – Jeudi 4 Avril 2013 – Toulouse, Le Bikini –

ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (26)Il pleut des cordes, c’est à se pendre
C’est à se tordre et à tout rendre…

C’est sur cet air d’Eiffel que j’ accours au Bikini, sous un déluge,  afin d’assister au concert complet depuis des mois d’un artiste que je ne connais pas et qu’un concours de circonstances à mis sur mon chemin lors d’une conversation après la micro prestation d’Angus Stone en ces même lieux.

JOE BELToulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (2)Le soundcheck aurait déjà t-il eu pour effet immédiat de transpercer les nuages?
Comme on pouvait le supposer, la foule est dense pour accueillir la première partie. Une dénommée Joe. Mais si elle porte un prénom masculin, la jolie Bel, avec une infinie douceur, avec pudeur et harmonie, tout en légèretés ressenties et transmises par petites touches, ne tardera pas à conquérir un auditoire rapidement sous le charme. On ne sait jamais à quelle sauce, délicieuse ou avariée, vont nous dévorer les ‘guest stars’. La veille, pour Puggy, l’ouverture du bal m’avait affligé (Cléa Vincent, passez vite votre chemin!).JOE BELToulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (7) Heureusement, ce soir, sans qu’il n’y ait rien de révolutionnaire, c’est à un délice de subtilités que la belle aux cheveux d’or va nous convier. Accompagnée d’un seul son guitariste, on perçoit, on ressent simplement les émotions de sa vie. Elle les transpose, dans cette folk habitée, parfois légère, toujours subtile tel ce No, no qui n’est pas si loin des nappes folk soul d’un Selah Sue. Légèrement groovy ( écoutez Ten ) la sensualité de la voix de JOE BEL nous emporte au gré des émotions de cette jeune artiste de 25 ans. Une délicieuse entame de soirée, parfaite introduction toute en retenue à la musique de l’artiste israélien que les 1500 chanceux du soir attendent.ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (2)

ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (5)Privilégié devant cette foule, je croise nombre de visages inconnus dont l’impatience se conjugue avec bonne humeur, sourires et partages. Quand l’obscurité fait face, nous voilà tous devant ces 95 minutes qui vont nous emporter loin d’ici comme si nous flottions à un mètre du sol en légère apesanteur. Vous aviez t-on parlé du fils caché de Janis Joplin et de Robert Plant ? Vous avez t-on dit que celui-ci vit le jour en terre sainte et qu’il allait illuminer de sa voix rauque le vingt et unième siècle ?ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (30)
Cheveux rasés sur le coté, débardeur blanc avec bretelles, futal noir étroit et rangers ‘Dr Martens style’ aux pieds, c’est en mode punk que se présente celui qui est encore inconnu à mes yeux mais dont l’univers tourmenté et romantique va exploser, s’exposer, apprivoiser nos cœurs et nos oreilles.
Il parait qu’un remix allemand aurait conduit l’artiste jusqu’à nous. La popularisation prend parfois les chemins les plus inattendus. Réjouissons nous toutefois de cette visibilité soudaine. La porte nous est enfin ouverte vers cette voix unique, éraillée à l’extrême dont le blues rock qu’elle délivre touche les âmes au delà des nuages.ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (28)

Et si l’artiste chante pour oublier un amour évanoui à jamais, nous captons chacune des émotions portées par cette fêlure vocale qui se veut féline.
Un bassiste à sa gauche, un batteur dans son dos, seules les deux vocalistes féminines de soutien, multi instrumentistes captent un brin l’attention avec leur allure élancée telles des Robert Palmer girls.ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (14)

A plusieurs reprises, ASAF AVIDAN part dans de longues diatribes en anglais pour introduire un petit instrument de complément ou l’une ou l’autre de ses chansons . Il nous raconte un rêve, celui d’un moine boudiste muet dévoré par un tigre. C’est toujours amené avec humour. La complicité est de mise, le public sourit, rit avant de s’engouffrer à nouveau dans la fissure vocale d’Asaf qui met ses tourments à nus, portés tour à tour par une folk épurée, une pointe de blues ou une soul de circonstance. On trouve même quelques influences reggae ça et là… quoi de plus normal pour celui qui a grandi en Jamaique.ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (8)
Touchant, énvoutant, l’émotion ne se départit pas d’une technique vocale des plus stupéfiantes comme en témoigne Different Pulses, titre éponyme de son nouvel album, où l’artiste taquine des sommets qui laissent rêveur.
Et puis le rappel nous offre Reckoning, version guitare voix. Les fans attendaient ce moment avec impatience. C’est sincère, touchant. Extatique, la foule n’explose qu’en toute fin de titre, le silence s’avérant l’écrin parfait de cette pépite.
Ce soir, au travers d’une attitude apaisante, proche, quelques pierres précieuses musicales finement taillées ont révélé un talent à part.
Mise en exergue par de sublimes mélodies multicolores et brillantes, l’organe de Asaf Avidan a apaisé les cieux. Trêve de pluie à l’horizon, rendez-vous pour une seconde date toulousaine, au Phare le 2 octobre.ASAF AVIDAN Toulouse Le Bikini 4.4.2013 Picts JATA (27)

______________

Photos, Chronique, Mise en page : Titi

________________

Merci à Audrey et à toute l’équipe de Bleu citron et du Bikini.

________________

LIENS :

ASAF AVIDAN WEBSITE

JOE BEL WEBSITE

TOUTES LES PHOTOS JATA :

7 Réponses to “ASAF AVIDAN : Par delà les nuages ( & JOE BEL ) – Jeudi 4 Avril 2013 – Toulouse, Le Bikini –”

  1. En plus il est photogénique ….. vite, vite tes impressions !!

    J'aime

  2. Cécile Plaud Says:

    Merci pour les belles photos! Normal que certaines ne s’affichent pas ?

    J'aime

  3. Michèle Ubelmann Says:

    Chouettes photos !

    J'aime

  4. Ta chronique est aussi talentueuse que le personnage…. J’ai beaucoup aimé la façon dont tu as décrit ce concert.
    Les mots choisis sont poétiques et reflètent bien ce qu’il fait ressentir dans ses interprétations, la sensibilité, le mystère avec
    une voix si belle et si particulière que j’adore écouter.
    Un seul mot : félicitations!!

    J'aime

  5. lles photos étaient belles , mais le report est bien écrit et agréable, merci de partager de votre plume ce que je vis et que nous vivons tous lors de ses concerts que nous retournons voir avec plaisir comme une source merveilleuse .

    J'aime

  6. et en plus ce report transmet les émotions, tellement il est passionné et riche,je ne me lasse pas de le relire, et me confirme l’envie de retourner le voir tout l’été si je peux, mais encore plusieurs fois avant septembre à Lyon.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :