MARTY FRIEDMAN + YOSSI SASSI + STEPHAN FORTE – GUITAR UNIVERSE TOUR – Lundi 22 octobre 2012 – Toulouse, Connexion Café – –

L'escale à Toulouse va se révaler rmajeure pour le trio !

L’escale à Toulouse va se révéler majeure pour le trio !

STEPHAN FORTE : 4 attitudes...

STEPHAN FORTE : 4 attitudes…

Une fois n’est pas coutume, bien des têtes connues et beaucoup d’autres se retrouvent dans la salle étriquée et fort mal foutue du Connexion Café. Il faut dire que c’est Noël avant l’heure et que Santa Claus se nomme SPM!

STEPHAN FORTE tisse des accords aériens...

STEPHAN FORTE tisse des accords aériens…

Pour la modique somme de 12 euros (fait rare en ces temps qui courent – JATA et la Mairie de Toulouse ont l’habitude de vous proposer des concerts à tarifs incroyables-), nous avons droit à rien moins que 3 shows donnés par 3 guitar heroes! Déjà, on applaudit des deux mains ! D’autant plus que cela faisait bien longtemps qu’on n’avait pas eu droit à une bonne soirée « guitar legends » sur Toulouse. Il est vrai que le genre est moins à la mode par rapport à ce qu’il a pu représenter il y a une vingtaine d’années. Et puis beaucoup de métalleux disent s’ennuyer ferme dans ce genre de spectacle qui tourne souvent à une grande démonstration technique (admirable certes) mais sans  âme. Quelques craintes vite dissipées puisque ce sera loin d’être le cas…. Qui plus est, le public a répondu présent, le Connexion Café affichant quasi complet.

STEPHAN FORTE band...

STEPHAN FORTE band…

Entamons par du lourd! Tout d’abord STEPHAN FORTE, leader du groupe de métal progressif ADAGIO. Première bonne surprise, c’est l’ensemble de la formation qui est présente excepté le chanteur. Deuxième bon point, le son est vraiment excellent et le restera pour toute la soirée. Le montpelliérain nous livre un show entièrement instrumental (même si par le passé, il s’était essayé au chant extrême). Sa technique est impressionnante. Le premier des trois guitaristes démontre qu’il est vraiment devenu un des meilleurs six-cordiste français. Il n’hésite pas à mettre ses compères en avant comme le claviériste Kevin Codfert et surtout le bassiste Franck Hermanny, monstrueux! Les compositions flirtent vers un métal progressif des plus varié et enthousiasmant (on reconnait les influences de groupes comme Dream Theater, Cynic…). L’accueil est déjà chaleureux. Il le restera toute la soirée. Mission plus que remplie pour Stephan Forte qui communiquera sa joie de voir un public si nombreux ce soir.

YOSSI SASSI et son merveilleux sourire.

YOSSI SASSI et son merveilleux sourire.

YOSSI SASSI : 4 attitudes...

YOSSI SASSI : 4 attitudes…

YOSSI SASSI live!

YOSSI SASSI live!

On change de registre avec l’israélien YOSSI SASSI. Précisons d’emblée que c’est un plaisir absolu pour nous de le retrouver après avoir été conquis au Hellfest 2011 par le bonhomme et son groupe habituel : ORPHANED LAND. Contrairement à son prédécesseur, ce dernier chante et plutôt bien (tiens, cela peut être une idée pour le prochain album de la troupe de la terre orpheline). Il tisse une toile particulière où se mêlent harmonieusement les sons, les accords, les ambiances les plus inattendues, le tout servi par une gratte double manche mi électrique mi mandoline des plus originales. Ajoute la présence de la sensuelle danseuse de Thérion et Orphaned Land en bonus pour se  réjouir de cette heure ailleurs, dans un pays ou les gros riffs enlacent les notes traditionnelles. Des compositions simples et complexes à la fois servent un style plus difficile à définir mélangeant rock, blues, pop et bien-sûr musiques orientales. Bref, on se laisse transporter et c’est sous de chauds applaudissement que l’artiste quitte la scène.

MARTY FRIEDMAN : 4 attitudes.

MARTY FRIEDMAN : 4 attitudes.

Place à la grande star du soir : MARTY FRIEDMAN ex-guitariste du légendaire MEGADETH, parti aujourd’hui s’exiler au Japon. Un artiste trop peu présent sur les scènes européennes. Un show qui va partir tambour battant puisque la star va puiser dans les titres les plus speed de son répertoire. Le public est aux anges et l’artiste visiblement ravi d’être là ce soir malgré une fièvre intense que nous n’avons jamais soupçonnée.

Le drum killer de la soirée !

Le drum killer de la soirée !

S’il est remarquablement entouré avec de très bons musicos, comment ne pas évoquer l’hallucinant batteur du combo, un japonais peroxydé complètement barré! Imaginez un mélange de Dee Snider avec Animal du Muppet show, cela vous donnera une idée de son apparence physique (voir la photo ci-dessus). Rarement avons nous vu un batteur se dépenser autant durant un concert, ça dépasse l’imagination! Entre deux crises de fou rire, on se demande bien ce qu’il prend avant chaque spectacle. Fort apprécié, nous avons droit au petit hommage à Megadeth avec le riff de Tornado of souls. Le show se ralentit quelque peu sur la fin mais n’en demeure pas moins prenant. Finalement, la soirée fut superbe (seul bémol, on aurait aimé un échange entre les 3 guitaristes comme à Paris il y a quelques jours …) Les fièvres ambiantes expliquent sans doute ce préjudice alors que l’ambiance fut, à leurs dires, la plus chaude de la tournée avec Dublin.  Thanks a lot SPM for such an amazing night !

MARTY FRIEDMAN aura fait monter la température et donné le show que les fans attendaient.

MARTY FRIEDMAN aura fait monter la température et donné le show que les fans attendaient.

_______________

Chronique : Conan Akiro & Titi.

Mise en page & photos: Titi

________________

Merci à Fred et à l’ équipe de SPM .

________________

6 Réponses to “MARTY FRIEDMAN + YOSSI SASSI + STEPHAN FORTE – GUITAR UNIVERSE TOUR – Lundi 22 octobre 2012 – Toulouse, Connexion Café – –”

  1. ce fut une super soiree intense et vraiment super !!! merci a toutes ces nouvelles productions spm , jata qui nous permettent d avoir des supers concerts a des prix modiques ce qui vraiment agreable par les temps qui courent et qui nous permettent de penser a autre chose !!!

    J'aime

  2. Cette soirée guitare a été excellente car la vieille je suis allé à un concert classique d’une copine avec que du lyrique et mon déficit RIFFS était important , là grosse soirée grattage et beaucoup de tickets gagnants , il me manqué du tirage … excusez moi je m’égare … Presque 4 heures de très bonnes guitares avec de super musiciens et je parle aussi pour le guitar « rythmic » accompagnant les 2 derniers groupes pour 15,00 € merci SPM pour cette production . Là aussi à revoir j’espère dans un proche avenir pas obligatoirement les mêmes , mais le même concept . Le Connexion café n’est pas ma place préféré pour un concert , le bar juste devant la scène … C’est pas glop . Je préfère largement La Dynamo un mini bikini est un petit bijou , pour le son l’agencement , le site …

    J'aime

  3. jean luc bouziguet Says:

    Une superbe soirée ( une de +) ,la grosse technique de Stephan FORTE ,la découverte Yossi Sassi dont l’ étonnant mélange ethnico prog jazz rock fm etait passionnant et la virtuosité agressive de Mr Marty FRIEDMAN …..tout ca pour une 15 aine de $ quel pied ….un grand bravo et un grand merci a Moocher et au staff de SPM !! you kick ass,men!!

    J'aime

  4. Tres bonne soirée que ce guitar universe tour!! Stephan forté très technique un peu trop a mon gout les morceaux ayant une structure identique! bref beaucoup de technique mais pas beaucoup de feeling ( de touché). Yossi Sassi superbe découverte ! je connaissais pas du tout mais je dois avoué que j’ ai reçu un coup de pied au cul terrible,ainsi que pour les musicos qui l’ accompagne! Marty friedman le guitar hero dans toute sa splendeur (lol) beaucoup d ‘agressivité dans son jeu mais il y a toujours le petit « truc » mélodique qui nous incite a opiné du chef,tres fort l’ américano japonais!! Encore merci pour ce concert a l’ organisation et le prix de la place super cool!

    PS: dans le style je taquine la guitare ,je trouve bizarre qu’ il n’ y ai pas eu de chronique sur jata sur le set acoustique de joe bonamassa parce que là aussi si tu veux du virtuose il se pose là,encore merci MR JOE

    J'aime

  5. J’imagine que j’ai raté quelque chose en effet….mais le pire c’est que je bosse le soir de WASP, dégouté; enfin.
    sinon merci pour ta chronique et a+.

    J'aime

  6. Voici un raccourci de la première version (trop longue pour ce blog), du Guitare Universe 2012. G3 du pauvre ? Peut-être mais pour un prix enfin raisonnable je peux découvrir un plateau éclectique. Découvrir, c’est vraiment le mot. Découvrir une salle inconnue. Découvrir que le sit web du « Connexion » balance des infos bidon, et que le phénomène de « quart d’heure toulousain » est passé aux oubliettes. Dès la rue je comprends que c’est déjà commencé. Voilà qui couronne ma très mauvaise après-midi toulousaine. Idée ridicule de programmer cet horaire en semaine.
    Je m’engouffre pour découvrir un lieu très mal foutu. Où voir correctement la scène ? Casse tête insoluble. Voici la partie « européenne » de la soirée. Impossible aussi de dire sur quelle belle guitare joue Stephan Forté (Lag ?). Le son est bon c’est déjà ça. Le public est bon enfant ; Forté semble être tombé dans la marmi(s)te-inienne (jeu de mot tordu) suédoise à un point… où on ne sait plus ce qui relève de l’influence ou de la copie. Pour me faire mentir je trouve son final plus « chastain-ien ». C’est déjà fini et j’aurai bien repris pour 10 minutes de rab’. Les allergiques au style peuvent rentrer dans la salle.
    Autre découverte, la partie asiatique, version proche orientale dont j’ai entendu parler grâce à ce blog. Durant l’entracte, j’ai trouvé un emplacement honnête. Bonne pioche, j’aime beaucoup, c’est plus varié que je pensais, le son est toujours bon. La convivialité transpire chez cet artiste, ce qui ne gâche rien. Francophile ou/et francophone, il allie avec beaucoup de talent des qualités scéniques et purement musicales. Le genre d’artiste dont on souhaite que du succès. Son temps écoulé, des distributeurs de tracts parcourent la salle pour annoncer… ce que vous savez (ou pas) mais je n’ai pas la chance de rencontrer Titi. J’aperçois à la barrière un « Mustaine Junior » chose assez incongrue quand on sait qui doit arriver sur scène.
    Pour la partie américaine en guise de plat de résistance, je la découvre version Pacific Coast donc tournée vers l’Extrême Orient. Parce c’est tout sauf « pacifique », le son est fort, légèrement trop à mon goût. Surprise ! Marty l’américain joue avec le guitariste rythmique et le bassiste de Sassi plus un nippon surexcité derrière les fûts (ou dessus, genre muppet show). Blanc comme un linge, Marty enchaîne sans temps mort ni baisse de rythme. Ne risque-t-il pas la syncope ou la baisse de tension à jouer de la sorte? Est-ce la vue d’un « Mustaine Jr.» devant la scène qui le rend livide ? Passés quelques premiers titres où ressort un peu d’influence manga, le concert reste brut de décoffrage, plus que je l’imaginais. Je suis obligé de tenter de me recentrer pour soulager… mon oreille droite. Qu’est-ce que vous avez cru ? J’avance un peu mais la vision est bouchée par un sosie de Forté ou lui-même très occupé par son téléphone. Elle s’était éclaircie lorsque la danseuse de Sassi est revenue en infirmière latex. Sourire dévastateur pour « Mustaine Junior »… Marty met quelques rougeurs sur son visage certainement à cause de la chaleur quasi insupportable. Même si son jeu reste aussi dynamique et noir, la fin du concert prend un plus de musicalité. Et ce n’est pas pour me déplaire ! Merci à lui d’avoir assuré malgré un état de santé défaillant, semble-t-il. Le public sort ravi après avoir témoigné à Marty son contentement tout au long du concert.
    Très bon moment, au point d’avoir des souvenirs plein la tête deux mois après !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :