PAIN : Welcome backstage sweet little girl ! ( + ENGEL ) – Jeudi 27 octobre 2011 – Toulouse, Le Phare –

Ma petite bande d’amis squatte la plupart du temps les premiers rangs des concerts…. Par hasard, la belle Chloé, dont c’est la première chronique sur JATA, se trouvait à leurs cotés. Ce qui va suivre va s’avérer larger than life pour celle qui n’est pas prête d’oublier un de ses tout premiers concerts de métal ! Ce fut la belle histoire de la soirée….Elle vous la livre en exclusivité !
Au premier rang, Chloé, par hasard, se trouve aux cotés de Pierrot, Camille & Sylvie.

Au premier rang, Chloé, par hasard, se trouve aux cotés de Pierrot, Camille & Sylvie.

Et moi qui n’ai écouté du métal que pour plaire à mon Amoureux ! Enfin, officieusement. Officiellement, il s’agissait de prouver que ce n’était pas du bruit et que les ‘prépas’ n’écoutaient pas (que) de la musique classique. Khâgneuse au lycée Saint Sernin à Toulouse, je ne jure que par la littérature et le théâtre. J’ai profité des vacances et du peu de temps libre qu’elles m’ont accordé pour m’embarquer dans cette belle aventure musicale.
Cela faisait à Pain quelques mois que je connaissais ce groupe. J’aimais beaucoup ce petit côté électro qui se marie si bien avec les sons distordus de guitare, et surtout j’adorais la voix du chanteur, mais Pain n’avait pas réussi à détrôner Noir Désir et Muse de mon podium musical. Je n’y vais qu’avec un assez vague enthousiasme, accompagnée de mon métalleux de chéri.
Fidèle à mes principes fondamentaux, il me faut arriver plus d’une heure à l’avance : je veux être au premier rang ! Et j’y parviens sans difficulté… Je suis en face de ce qui se révélera être la place du guitariste. Dans la foule, je retrouve Jimmy, à ma grande surprise, que je ne savais pas être fan de métal (à 12 ans, c’est pourtant ce soir son 163 ème concert) ! Je le connais depuis quelques années déjà, pour avoir participé aux mêmes cours de guitare que lui dans notre école de musique. Le concert commence…

Engel a su dynamiser l'auditoire ...

Je ne connaissais pas le groupe en première partie, ENGEL. Très bonne dynamique, je m’éclate littéralement, il s’agit de sauter partout : MEEEETAAAAALLLLL ! Entre riffs acérés, couplets growlés et chant clair harmonieux sur des refrains inspirés, le groupe d’ouverture chauffera parfaitement sur fond de death métal mélodique une assistance conquise qui donne déjà de la voix . S’il n’y a guère plus de 250 spectateurs, headbangings et pogos seront de la party ! Il n’ y a cas écouter Six Feet Deep, l’imparable Sense The Fire ou Next Closed Doorpour humer l’évidence ! 

Une première partie de choix qui a parfaitement installé l'ambiance ...

Mon Histoire commence ici : la scène est très proche du public, apparemment, les artistes peuvent discerner les visages des fans du premier rang. Je peux ainsi apprécier leurs tatouages, piercing et autres ravissants traits de crayon noir sur les yeux… et capter les sourires du beau guitariste, Marcus de son petit nom (je ne le sais pas encore, mais… chaque chose en son temps!). Le batteur vient même m’apporter un bout de sa baguette cassée en main propre : je n’ai pas manqué d’apprécier ce choix délibéré, il me l’a bien donnée à moi, A MOI ! Et si mon chéri, non sans une pointe de jalousie, me lance un piquant « et ben dis donc, t’as du succès toi ! », il ne croyait pas si bien dire …
PAIN : light et scène magnifiques !

PAIN : lights et scène magnifiques !

Peter Tägtgren, star de la soirée !

Peter Tägtgren, star de la soirée !

Les musiciens de PAIN montent enfin sur scène. C’est la folie : musique, projecteurs, pogos ( Zombie Slam ) rythmés par les petits rires purement démoniaques du chanteur, un sourire jubilatoire ne me quitte pas ! La scène est magnifique : quatre écrans géants projettent des images assez psychédéliques, le logo du groupe où diverses séquences de clips en fonction des morceaux…Le ton est donné et le spectacle promet d’etre énergique. Le son est excellent, peut-être un des meilleurs que le Phare nous ait offert. La set-list est très équilibrée et tous les albums du groupe sont mis à l’honneur (seules les reprises délirantes des Beatles ou de Bjork passent à la trappe).

Johan Husgafvel, bassiste des cavernes !

Johan Husgafvel, bassiste des cavernes !

Le public, pourtant peu nombreux est déchainé et ça fait plaisir à voir, en particulier lorsque résonnent trois des hits imparables du set : The Great Pretender, Monkey Business et le superbe Dirty Woman, repris en cœur par la foule. Le public est littéralement ébloui. Ce qui finit par être remarqué par les membres du staff: un photographe vient me donner un petit papier « Winner of Best Fan ». Je ne sais pas encore ce que cela signifie et reste vraiment dans le concert. , Michael, le guitariste me donne son premier médiator, directement encore une fois…  Je commence à vraiment me trouver chanceuse! Le groupe sait varier les plaisirs et s’essaiera même avec du semi-accoustique sur le rappel avec un morceau plutôt roots. Les classiques du groupe font évidemment mouche et c’est sur le titre phare Shut Your Mouth que la formation suédoise quitte la scène sous les vivas du public.

Ce n’est qu’à la fin du concert que je lis VRAIMENT ce qui est mentionné sur le papier : « Please ! Come have a drink… » PARDON ???

PAIN, hymnes rageurs pour un très bon moment au final!

Me voilà embarquée, backstage ! Je ne réalise pas tout de suite ce qui va m’arriver quand les musiciens, partis prendre une douche bien méritée, se font attendre. Je culpabilise plutôt d’avoir indignement délaissé mon cher et tendre… mais je ne pouvais pas rater ça !!
A ce moment précis, je me remercie intérieurement pour mon assiduité en cours d’anglais : les groupes étant suédois, les  »manager » qui les accompagnent sont anglophones et tout le monde y va de sa petite anecdote scabreuse sur les tournées précédentes du groupe… J’ai juré le secret là dessus ! Je n’ai pas mentionné que je ne suis pas la seule à avoir été invitée backstage : deux types, gagnants d’un concours, et une autre fille… magnifique mais n’ayant jamais entendu parler du groupe avant le concert ! Peter, le chanteur, entre le premier, d’une démarche lente. Il nous salue humblement et nous sommes autorisés à entrer dans les loges. TATATAN…
Il s’agit de modestes chambres entièrement blanches et confortables… avec la musique à fond ! Peter nous offre même un second concert en chantant avec la musique ! On nous sert bière sur bière (comment dire non!), d’ailleurs prodigieusement ouvertes avec les moyens du bord . Denis, le photographe, explose un petit meuble en bois super moche à chaque bière décapsulée… On assiste alors à une scène d’anthologie ou Peter s’oppose au procédé peu orthodoxe de Denis et fait semblant de le frapper… Je discute avec le batteur qui trouve mon tatouage joli et qui finit par aller me chercher une Despé. Me voici alors avec le fameux Marcus et lui avoue avoir un faible pour son maquillage … Suit un grand débat avec le batteur d’Engel, Jimmy : non, le noir sur les yeux, ça ne fait pas tapette !! Je me moque ensuite gentiment du bassiste d’Engel, Steeve, qui s’est exclu de notre groupe de discussion pour restersur facebook (il y est d’ailleurs depuis mon « ami » mais chuuuut!).

Chloé et Peter, seule photo en sa possession... Faite avec son portable !

Quelques photos tous ensemble, un verre de vin puis je collectionne les autographes des artistes des deux groupes au grand complet (sur une playlist imprimée rien que pour moi…). Je dois sembler très à l’aise car je suis la seule à oser parler avec les musiciens, les autres petits français restent assis au fond de leur fauteuils à siroter leur bière… Puis, alors que j’allais retourner à la vie réelle (les artistes étant sortis signer des autographes), Denis, sur le ton de la plaisanterie me propose de partir avec eux à Barcelone pour leur concert du lendemain !  Surprise mais voulant garder la face, je réponds que pourquoi pas alors que je n’en croyais pas un mot. Pour me prouver sa bonne foie, il me donne son numéro et prend le mien : il m’invite réellement à continuer la tournée avec eux… le rêve ! Mais Chéri attendant dehors, je prends congé d’eux avec un « à demain ! » ma foi très culotté, et sors… C’est un Prince Charmant et non pas un petit ami que je retrouve, soulagé d’avoir pu me récupérer… Et oui, imbécile, c’est bien pour toi que je suis sortie si tôt ! (bien que j’avoue que je les aime bien maquillés avec les cheveux longs…)

L’histoire aurait pu se terminer là… mais depuis, nous avons échangé plusieurs sms avec Denis, qui a vraiment voulu me faire venir en Espagne (peut être ai je bien fait de refuser, car comment ne pas être étonné devant tant d’insistance…). Je suis aussi restée en contact avec certains membres du groupe dont le beau Marcus qui m’a donné son numéro, rêvant de ce qui me serait arrivé, musicalement parlant bien sûr, si je les avais suivis….
Trois semaines plus tard :
Pour les photos, je n’ai toujours que celle de piètre qualité faite avec mon portable. J’ai une fois de plus demandé à Denis de ma les envoyer, ça sera la dernière…  Je ne vais pas le supplier quand même!  Et lui qui est toujours sur facebook… Ce n’est manifestement pas quelqu’un sur qui on peut compter ! J’AI BIEN FAIT DE NE PAS ALLER A BARCELONE !
———————————————————-
Chroniqueuse : Chloé
Mise en page, photos et compléments (en bleu ) : Titi
Compléments ( en vert ) : Conan Akiro
———————————————————–
Merci à Base Prod et à Roger en particulier ainsi qu’à l’équipe du Phare.
———————————————————
SET LIST ENGEL :

La set list d'ENGEL à Toulouse....Top fun !

SET LIST PAIN :

La set list de PAIN à Toulouse.

WEBSITE DE PAIN

WEBSITE DE ENGEL

Tandis que Chloé se trouvait backstage, nous rencontrions nous aussi les deux groupes, Engel dans le hall et Pain à l'extérieur.

10 Réponses to “PAIN : Welcome backstage sweet little girl ! ( + ENGEL ) – Jeudi 27 octobre 2011 – Toulouse, Le Phare –”

  1. Superbe! On dirait du Titi dans le texte !! Encore bravo !!!

    J'aime

  2. Tu nous as bien fais vivre ce concert … Chapeau bas !

    J'aime

  3. Une khâgneuse chroniqueuse ?
    Tu m’as donné envie de lire, tiens.

    Mais si je puis me permettre, l’expression exacte est « Bigger Than Life » (moyen mnémotechnique : la chanson homonyme de Shadow Gallery).

    J'aime

  4. Super chronique pour une première !!!

    J'aime

  5. Super chronique, on voit le talent dans l’écriture et histoire sympa backstage avec le copain qui poireaute dehors en se posant des questions. Arf arf.

    Pour ma part, j’ai assez moyennement apprécié ENGEL mais j’ai adoré PAIN! J’accroche vraiment de plus en plus à ce métal indus métissé avec de la techno, ça rend vraiment bien, je trouve. Un mot sur le son du concert. Après 3 chansons au son assez mauvais, le tir a été rectifié pour un son nickel. Comme quoi, on peut avoir un très bon son au Phare pour un concert de métal pour peu qu’il y’ait un ingé son compétent.

    J'aime

  6. Bourget Pierre-François Says:

    Bravo pour la chronique miss !! Encore une belle soirée ! Pierrot (ton voisin d’un soir)…

    J'aime

  7. Chloé❤ ,serieux une tuerie ce concert🙂

    J'aime

  8. Chloé Balssa Says:

    Merci beaucoup ! C’est un honneur que l’on ait pu comparer mon article à ceux de Titi, et un bonheur d’avoir pu partager mon heure de gloire !
    Et je n’oublierai jamais Pierrot, le métalleux sans cheveux qui fait quand même du Headbang…

    J'aime

  9. C’est avec un grand plaisir que j’ai lu cette chronique. Nous avons assisté à toutes les auditions de guitare bien sûr puisque notre petit fils Jimmy y participait et nous avons donc eu l’occasion d’apprécier ta très jolie voix! Jimmy était très surpris de te voir à ce concert. Dis donc pour une première cette soirée tu l’as racontée avec talent et avec humour!
    Bravo Chloé!

    J'aime

  10. Récit très sympa de 2 groupes qui méritent sûrement d’être vu en Live !
    Mon pitoyable niveau d’anglais me reviens dans la tronche, et j’ai une nouvelle fois la preuve que si je me faisais des couettes j’aurais peut être plus de chances de rentrer backstage🙂 !! Mesdames, profitez de cet avantage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :