ABBA THE CONCERT par ABBAgain – Toulouse, Le Zénith – Mardi 12 avril 2011 –

Un ticket pour la machine à remonter le temps ? ( Photo : Tran )

Sera-t-on contraint, un jour, de ne vivre les live de nos groupes préférés que sous la forme de ‘tributes’ ?

Dans le domaine du rock et du ‘classic hard rock’ en particulier, ces formations hommages se multiplient, sont souvent de grande qualité et donnent la possibilité aux fans de se projeter dans une époque révolue comme s’ils y étaient . Le plus souvent, ces concerts ne déplacent que quelques centaines d’afficionados.

Or dans un cadre plus pop, ce phénomène peut prendre une dimension insoupçonnée. J’avais par exemple été sidéré par THE RABEATS, remarquable tribute français des BEATLES, découvert en première partie d’ Obispo et qui depuis, tourne sans cesse dans des salles de belle capacité. Un vrai voyage au cœur du temps ! Sous peu, une impressionnante réplique de PINK FLOYD se produira également dans les divers zénith  hexagonnaux…

Ce soir, je suis surtout curieux. Curieux de voir ce qui peut bien motiver 3500 personnes (!!!) à investir le Zénith pour assister à la performance d’un ‘tribute’.

Il faut dire qu’ ABBA relève du phénomène absolu en matière de pop disco ! Auto sabordé au début des 80’s, le groupe vend encore par millions  ses vieux albums et fait le bonheur des programmateurs en tout genre. Le revival du groupe ne cesse de croitre depuis des décennies : comédie musicale, film et donc … tributes ! Au pluriel puisque celui de ce soir n’est pas le seul à se produire dans les plus grandes enceintes .

Pour preuve, dès mon arrivée sur le parking, un distributeur de flyers me donne une pub pour un concert dans ce même lieu en octobre. On peut lire : ABBA MANIA, le meilleur Abba depuis Abba ! C’est sùr, la cible du soir est idéale. Une arrière pensée me traverse tout de même l’esprit à la lecture du flyer : si la pub nous dit vrai, serait-ce dans quelques minutes une sorte de sous-tribute ???

Vu la publicité faite autour et l’infrastructure scénique proposée devant mes yeux ( le même que celle de la tournée 1979 puisque le show de Wembley va être reproduit à l’identique ) , les moyens sont là en tout cas. Deux écrans géants entourent la scène et des triangles vintages servent de décor au second plan.

Le photographe de la presse locale cherche des gens maquillés pour illustrer son papier. Il s’attendait à une grande fiesta disco, perruques et strass de rigueur. Il est déçu. La moyenne d’âge est élevée . Sur le parterre, les sièges sont de rigueur et peu de gens semblent disposés à se lâcher.

Un instant de complicité dans un show asceptisé ... ( Photo : Tran )

Quand le revival débute enfin, les musiciens apparaissent sur les écrans en coulisses telles les vrais idoles d’antan. Le son, c’est choquant, est tout petit ! Heureusement, il atteint trois titres plus tard un volume convenable. Mais d’emblée, tout cela sonne très cheap, trop cheap.  13 chanteurs et musiciens sont pourtant sur scène !

ABBA THE CONCERT, comme un parfum de nostalgie recherché par le nombreux public ...

Sans être fan, loin s’en faut, j’espérais retrouver une sorte de magie et ne vois qu’un orchestre. Le son est volontairement 70’s mais la sono l’est aussi et si, devant, ça passe sans souci, loin dans les gradins, tout l’acoustique manque incontestablement de finesse, de nuances ! Visuellement, on se croirait dans un très vieux concours Eurovision .

Back in 79 ? La magie semble opérer pour le public mais me laisse dubitatif ...

Ric Engelhardt alias Benny, le plus ressemblant des quatre.

Niveau ressemblance, il n’y a guère que le pianiste Ric Engelhardt alias Benny qui donne le change. Sebastian Gurgel (Björn) assure convenablement à la guitare et au chant tandis que la partie la plus délicate concerne de toute évidence le duo féminin. La perruque de la blonde Jolanta Sylvia Zimnik (Agnetha) cristallise l’attention dans le mauvais sens mais semble fasciner le réalisateur. Sur les écrans, on ne voit qu’elle ! Pourtant, à défaut de lui ressembler, la brunette Annette Krossa (Frida)est particulièrement séduisante.

Les filles d'ABBAgain ( photo : Tran

Mais l’apparence n’est pas tout. Niveau vocal, le casting de ces allemands est réussi. Fermez les yeux et vous entendez des harmonies identiques à celles du groupe culte. Alors oui, c’est très kitch, les chorégraphies sont d’un simplisme consternant, le début de la seconde partie ( après entracte !) dévoile 15 mns de comédie musicale  ( La fille aux cheveux d’argent )  plus que dispensables, soporifiques mais les tubes se comptent par dizaines et font mouche. Trop nombreux pour les citer, ce sont bien eux que les gens sont venus entendre.

Ce ne sont pas vraiment des fans, juste des personnes qui écoutent la radio et qui apprécient les mélodies imparables d’ABBA. Ils ne doivent pas souvent fréquenter les concerts si j ‘en juge les mines ravies que j’ai vu quitter les lieux par centaines à la fin du set … mais avant le rappel !!! Ces gens là n’entendront pas ‘Waterloo’, jouée dans le dernier quart d’heure de ces 130 minutes de spectacle où seule la magnifique ‘ The winner takes it all’  manquera à l’appel.

ABBAgain, tout en sourires ( photo : Tran )

Si The Rabeats m ‘avait donné l’illusion des Beatles, si au début des 90’s, Alive et Cold Gin étaient aussi réel que le KISS des 70’s, à défaut d’une machine à remonter le temps et malgré de gros moyens ( le logo lumineux Abba apparait dans la deuxièmes heure tandis que le décors s’écarte ), j’ai juste vu ce soir un orchestre, de qualité certes,  mais un orchestre !

ABBA
Photo officielle qui dévoile le logo du groupe dans la seconde partie du spectacle sans les deux B adossés.
D’autres photos, le casting et le concept sur le site officiel de ABBA THE CONCERT  .
Merci à Didier Chouchane et à l’ équipe du zénith .

Une Réponse to “ABBA THE CONCERT par ABBAgain – Toulouse, Le Zénith – Mardi 12 avril 2011 –”

  1. Chronique excellente et très agréable à lire comme toujours. On se fait une idée du spectacle puisque c’est détaillé, imagé avec les mots choisis.
    Félicitations!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :