ANGUS & JULIA STONE (+ Moddi ) – Toulouse, Le Bikini – Mardi 23 Novembre 2010 –

En ce froid mardi soir de novembre, dans un Bikini affichant complet, ils sont entrés à l’image de leur musique, simples, beaux et plein d’humilité. Dans un échange harmonieux de guitares acoustiques, Angus & Julia Stone ont imprégné la salle de leur douce intimité. Des balades ciselées par ces orfèvres pop ont rythmé 100 minutes de bonheur policé.

La belle Julia …

Une qualité d’écoute étonnante de la part d’un public conquis,  pourtant désormais plus habitué à dévoyer les concerts acoustiques par des bavardages futiles qu’à pénétrer à force de silence dans l’univers des baladins. A croire que la grâce d’une Julia hypnotique les avait envoûtés. Car c’est elle qui mène la barque de manière traînante et séduisante.

Hypnotique …

D’une beauté d’un autre âge, rappelant la Flore du Printemps de Botticelli, dans un décor feutré aux lumières tamisées des intérieurs britanniques du XIXème, elle nous ensorcelle peu à peu par ses vocalises tressées d’oxymores … une puissance veloutée. Ses « merci », madeleines exquises distillées dans un français volontairement hésitant, tissent un lien fragile entre chaque morceau qu’elle et Angus alternent, piochant dans leur quatre remarquables opus. Jusqu’à un « You’re the one that I want » reprise Greasienne nostalgique de l’enchanteresse et clin d’œil apprécié par un public chaviré.

Angus, peace and love ….

Le groupe est au diapason, musiciens de qualité appliquant à la lettre les préceptes de la fratrie, harmonie,  simplicité, épure, et efficacité. Angus rythme les sens avec un « Big jet plane » attendu. Le duo atteint les sommets avec « Yellow brick road » où Julia nous distille un solo électrique féminin courroucé.

Multi instrumentiste …

Elle fait chuchoter  le public sur un « Where does the love go » où Angus nous gratifie de deux pas de danse avec la jolie violoncelliste de MODDI ( venue les accompagner sur trois titres ) et conforte sa sœur dans l’idée que l’amour a su se nicher quelque part …

Krystina, violoncelliste de Moddi …

 

L’un et l’autre se jouent des instruments, guitares, clavier, harmonica, trompette, en nous racontant au fil des titres les amours malheureux de toute jeunesse et l’enfance perdue.

Angus, l’alter ego de Julia …

On pourra regretter l’absence d’un « Draw your swords » qu’on pensait indispensable. Quand il est temps de se quitter, le temps a passé comme une voluptueuse effluve … On sort dans la nuit froide et on ressent comme un manque qui nous étreint. See you soon guys…

____________________

Chronique : Pascal

____________________

Pål Moodi, envoutant …

Merveilleuse plume que celle de mon ami Pascal, qui, dans un récit magnifique, vous a fait partager son émotion. Il m’a fait découvrir ce duo Australien il y a peu de temps me recommandant ce concert ( archi-complet ) dont Sylvie et moi nous sommes délectés au premier rang, physiquement si proche de la grâce et de la paix qui émanait de chaque note. Une soirée placée sous le signe de la zénitude absolue, ouverte par l’extrême douceur de la folk atmosphérique planante du jeune artiste Norvégien Moddi  dont les 30 trop courtes  minutes allaient déjà bouleverser une assistance happée, parfaite introduction aux mélodies charnelles d’un frère et d’une sœur dont l’air du temps vous a été dévoilé par la belle prose de Pascal.

Quand l’organe de Julia, qui me ramena un temps vers Stevie Nicks avant de m’embarquer du coté de Katie Melua se marie avec la douce voix d’Angus, l’air respiré n’est plus tout à fait le même comme dans un imperceptible état de grâce …

TITI

Moddi, son bassiste and me … Ne vous fiez pas aux apparences !

SET LIST :

 

 

INDISPENSSABLES LIENS VIDEOS :

You’re the one that I want

Big jet plane

Somewhere over the raimbow + Hold on ( live à La Cigale il y a quelques jours ! )

For you

Bella

Yellow brick road

Hold on ( le clip )

Babylon ( le clip )

And the boys ( le clip )

Waysted ( le clip )

Just a boy ( le clip )

Black crow ( le clip )

Mango Tree ( le clip )

What you wanted ( le clip )

I’m yours ( le clip )

Hollywood ( le clip )

Big jet plane ( le clip )

Draw your swords ( audio )

Hush ( audio )

LES VIDEOS DE CE SHOW TROUVEES SUR YOUTUBE : ( J’avais ooublié mon appareil dans la voiture … )

Un trop court extrait

Julia à la trompette …

MOODI, LES VIDEOS :

Magpie Eggs ( live à La Cigale )

Smoke

Ardennes

Rubbles

Silhouette

LES SITES WEB :

http://www.angusandjuliastone.com/

www.myspace.com/angusandjuliastone

http://www.moddi.no/
www.myspace.com/moddimusikk

Merci à Jcsjerome’s pictures pour les belles photos … et à Pascal pour ce superbe récit …


2 Réponses to “ANGUS & JULIA STONE (+ Moddi ) – Toulouse, Le Bikini – Mardi 23 Novembre 2010 –”

  1. Quel plaisir de lire ces chroniques si bien écirtes par Pascal et Thierry.
    Elles sont poétiques et nous font ressentir l’ambiance de ce concert.
    Que c’est agréable. Merci à vous et félicitations!
    Nanou

    J'aime

  2. Quelle belle chronique, qui décrit parfaitement « l’imperceptible état de grâce » dans lequel nous plonge ces merveilleux artistes, Angus et Julia Stone. Cela me rappelle plein de tendres souvenirs… Merci!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :