GERARD ‘METAL’ DARMON – Samedi 30 Janvier 2010 – Toulouse, Hall Cominges –

J’imagine sans mal le mine circonspecte de la plupart d’entre vous quand ils liront que le concert qui a succédé à Izia, deux jours plus tard, fut celui de … Gérard Darmon ! Et pourtant …

Sans un concours de circonstances, nous n’aurions pris les tickets de mes parents au pied levé. C’eut été fort dommage !
Ambiance feutrée, quelque peu guindée et moyenne d’âge élevée dans un Hall Comminges que je n’avais plus fréquenté depuis les concerts de Trust en 1981 puis Iron Maiden et Blackfoot en 1982 ! Le lieu a bien changé depuis et le grand hangar de tôle s’est transformé en salle de spectacle aux sièges de velours rouge !
Surtout connu comme comédien, l’artiste dispose pourtant de 3 albums à son actif et du célèbre titre La Carioca dont quelques notes reviendront en boucle tel un gimmick tout au long de ce concert où le désir des gens finira par être comblé …. Pourtant, La Carioca et son second opus Dancing ( plus mambo et rythmes de Puerto Rico ou ambiance piano bar ) ne seront guère représentatifs du ton et du style de la soirée …
A l’opposé, entouré d’excellents musiciens ( basse , batterie, guitare, piano ), c’est à un conteur à qui nous avons à faire. Un des meilleurs à mon sens.
Des extraits de l’enregistrement de son dernier album aperçus brièvement dans la lucarne m’avaient pourtant interpellés il y a quelques mois mais je n’avais pas approfondi. Entouré de Marc Lavoine aux compos et de mon journaliste et écrivain culte, Marc Esposito aux textes, j’allais ce soir là mesurer le plaisir procuré par ces histoires musicales, tranches de vie simple et personnelles retranscrites comme des courts métrages aux réels pouvoir d’évocation. Les images défilent sans peine derrière les notes de chacune des chansons.
 


Probablement parce qu’il est avant tout comédien et vit dans un pays où les cases et les castes sont bétonnées avec du ciment armé, Gérard Darmon n’a pas la place qu’il mérite au sein de la chanson française. Ce soir-là, seulement 250 personnes auront fait le déplacement et encore , si j’en juge par les reservations apposées sur les sièges, les invités se comptaient par dizaines… Pourtant après deux heures de concert où la chaleur humaine le dispute à l’inspiration, éclairé par de chaudes lumières et enveloppé d’une couche permanente de fumée, ceux qui aiment Aznavour, Cabrel où le Delpech des 70’s et qui n’étaient pas présents ont eu tort !
Si son allure rappelle la classe naturelle d’un Montand ( en jean ), sa voix sensuelle enveloppe d’une texture grave et protectrice des histoires ou chacun de nous peut se retrouver, comme dans ‘Le coeur des hommes ‘ , Mes meilleurs copains ‘ où les films de Sautet.
Il sifflera sur ‘ Tu es partie ‘, prendra l’harmonica sur ‘ On s’aime ‘ , évoquera le cinéma à plusieurs reprises ( ‘ And the winner is ‘, ‘Gena and John ‘ ), la jouera métaphorique ( ‘ Ta lettre ‘ ) ou ambiance blues façon Henri Salvador ( ‘Ton mari’ ) et laissera enfin transparaitre nostalgie ( ‘Dans les rues de ma jeunesse ‘) et contemplation ( ‘La roucoule’), mais évoquera surtout l’amour tel le fil rouge de sa vie, le tout introduit avec le talent, la maestria, le naturel et l’aisance de l’homme de scène et de spectacle qu’il est.
Tour de chant ?  Gala ? Music Hall ? Non, c’est bien à un concert, différent mais excellent, pour une fois assis, non dénué de belles envolées de guitare (‘ Si c’était possible ‘)? auquel nous avons assisté.
A toute les qualités de cet artiste multi-carte, j’y ajouterai la simplicité et l’humour quand, une heure après le show , Sylvie lui demandera de devenir, le temps d’un cliché, Gérard ‘Métal’ Darmon !
En écoute ici sur Deezer :
http://www.deezer.com/fr/music/gerard-darmon#music/gerard-darmon

Les photos sont ici

Son site avec la genèse du dernier album par Marc Esposito :

http://www.gerard-darmon.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :