JATA LIVE EXPERIENCES partenaire ou soutien des concerts les plus prestigieux !

Posted in Vie du site with tags , , , , , , , , , on 12 février 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

                      hellfest-2017

                   PAGE HELLFEST NEWS – LIEN DIRECT  

NEW !!! ROMAIN HUMEAU : Collatéral – Agen 11.2.2017

romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-20

NEW !!! Notre trailer du Hellfest 2016 est enfin en ligne !

                   NOS DERNIERS REPORTAGES LIVE  – LIEN DIRECT

NEW ! KISS KRUISE VI : Les photos JATA sont en ligne!!!

kiss-kruise-vi-kiss-indoor-show-n2-7

NEW ! SABATON + ACCEPT : Accept ta défaite -Toulouse, Le bikini 18.1.2017 –

accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-33

Toutes nos photos LIVE et AMBIANCE du HELLFEST 2016 sont en ligne!!! – LIEN DIRECT

HELLFEST 2016 JATA LIVE EXPERIENCES

Concerts à ne pas manquer, partenaires ou soutenus par J A T A :

SKUNK ANANSIE au Bikini le mardi 14 février  2017.

KREATOR + SEPULTURA + SOILWORK + ABORTED au Bikini le samedi 25 février 2017.

THE DILLINGER ESCAPE PLAN au Bikini le mardi 28 février 2017.

BENIGHTED + SVART CROWN  + BLOOD AGES + FLESHDOLL au Metronum le vendredi 3 mars 2017.

SONATA ARCTICA + TRIOSPHERE + STRIKER au Metronum le samedi 11 mars 2017.

MAGMA au Bikini le mercredi 15 mars 2017.

RENAUD au Zénith le vendredi 17 mars 2017.

CONAN + DOWNFALL OF GAIA + HARK + HIGH POWER au Rex le lundi 20 Mars 2017.

 BLUES PILLS + MARS RED SKY au Bikini le mardi 21 mars 2017.

SABOTAGE + LAFAYETTE REGENCY + BLOW THE MAN DOWN au Rex  le samedi 25 mars 2017.

SAEZ au Zénith le jeudi 30 mars 2017.

AMON AMARTH + DARK TRANQUILITY + OMNIUM GATHERUM au Bikini le samedi 8 avril 2017.

SUICIDAL TENDENCIES au Bikini le mardi 11 avril 2017.

PLACEBO au zénith le lundi 24 avril 2017.

NO ONE IS INNOCENT + TAGADA JONES  au Bikini le jeudi 27 avril 2017.

ORANSSI PAZUZU + YEAR OF NO LIGHT + ALUK TODOLO au Rex le vendredi 28 avril 2017.

JULIEN DORE au zénith le mercredi 3 mai 2017.

INTER ARMA au Saint des Seins le samedi 6 mai 2017.

Soirée WARM UP HELLFEST avec les cover bands SHOWTIME + GIVEN TO FLY + SOLDIER SIDE + DJ MIKE ROCK au Connexion Live le jeudi 18 mai 2017.

LAST TRAIN au Bikini le vendredi 2 juin 2017.

IZIA au Bikini le samedi 10 juin 2017.

HELLFEST à Clisson du 16 au 18 juin 2017.

SYSTEM OF A DOWN aux Arènes de Nimes le mardi 20 juin 2017.

RAMMSTEIN aux Arènes de Nîmes le mardi et mercredi 11, 12 et 13 juillet 2017.

EUROPE + TRUST au festival de Carcassonne le vendredi 21 juillet 2017.

SIDILARSEN au Bikini le samedi 14 octobre 2017.

Partenariats / Soutiens JATA :  Des concerts à ne pas manquer !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

ROMAIN HUMEAU : Collatéral ! – Samedi 11 février 2017 – Agen, Le Florida –

Posted in ROMAIN HUMEAU Agen 11.2.2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 11 février 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-21Nous le sentons collatéral, « virgule volante dans l’atmosphère »… Mais pour nombre d’ahuris, n’est-il pas pour autan capital? Bien plus qu’un détail dans nos affaires…

C’est en ses terres que nous allions retrouver Romain Humeau en solo. Enfin, pas tout à fait puisque les trois quarts de l’actuel line up d’Eiffel seront sur scène plus l’ex bassiste Hugo Cechosz. Seul l’ excellent batteur Guillaume Marsault s’impose en p’tit nouveau de la bande.romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-22

romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-17Séance bienvenue de rattrapage pour nous qui avions honteusement manqué le concert toulousain du Metronum en novembre dernier pour cause d’éloignement du continent…

Les péripéties de la route nous exonèrent de la première partie. Lorsque nous pénétrons dans la jolie salle du Florida, le local d’Astafort Sylvain Reverte entame son dernier titre.  Le public est clairsemé, 150 personnes doivent tout au plus assister à la prestation. C’est souvent le cas pour les guests, nous confie Ombeline. La nouvelle parisienne a regagné son fief, l’espace d’une semaine de vacances. Ce soir, elle passait devant le Florida en allant au cinéma. Ahurie assumée, quel ne fut pas son bonheur de constater qui ce soir allait se produire. Changement de programme immédiat, enthousiasme débordant et belle rencontre! Parfois le destin nous réserve d’agréables surprises…romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-10

La salle se remplit enfin. Il y a du monde, probablement un peu plus de 400 personnes. Même si cette affluence semble dérisoire compte tenu du génie du bonhomme en question, celle-ci  toutefois nous ravit compte tenu de la marginalité médiatique qui accompagna la sortie du merveilleux Mousquetaire #1 .

romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-20Tranquillement, Romain et ses quatre amis investissent la scène et nous convient  à pénétrer l’univers de l’artiste au son du titre éponyme de son premier album, L’éternité de l’instant, impactant par là-même notre inconscient destiné à propulser cette parcelle de vie, ce partage artistique en un souvenir perpétuel.

Amour, premier single issu de Mousquetaire #1, résonnera comme la première cartouche ensorcelante tiré de cet opus.

romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-18Ce soir, la totalité des 13 titres à la tension prégnante de ce premier Mousquetaire nous sont offerts! Proposés dans des versions plutôt fidèles aux climats apaisés, impactant mais souvent légers, l’ambiance contraste avec l’ésotérisme de textes au contenu parfois abscons pour les non initiés. Seules quelques envolées et libertés prises par Nicolas Bonnière à la guitare nous ramènent parfois à la réalité, nous rappelant par instants que ce 100% live sans samples ni overdubs merveilleusement exécuté respire le bonheur.romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-13

Le public est au diapason de ces pépites de plaisir qui nous sont offertes, ponctuant chaleureusement chaque intervalle par un enthousiasme non dissimulé mais aussi une qualité de silence qui témoigne de l’émotion ressentie. Outre le profondeur des sons et des propos, Romain n’est, en aucun instant, dans la pose ou dans la séduction. Son attitude naturelle nous rapproche, elle fait corps avec son univers. Il enchaîne les titres sans fioritures, ponctuant ça et là les rares vides de quelques brefs instants d’humour ou micro délires fort bienvenus…

Nous revoilà vibrants l’instant suivant, sans jamais pour autant plonger dans le pathos. Au son d’un organe moins écorché qu’avec Eiffel, plus soyeux, il distille des mélodies captivantes et résonnantes d’une infinie poésie sur la folie du monde. Observateur incisif de notre société, Politkovskaïa la slave contraste avec l’orientale Saragosse.romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-11

Le paroxysme absolu entre la force du propos d’un univers contemporain malade et une musique qui emprunte à l’apaisement s’exprime subliment sur le fascinant Velours de gosse alors que l’envoûtant Something I can’t touch témoigne langoureusement d’une frustration des plus mélancoliques.

romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-8Romain propose ce qu’il sent, ce qu’il veut, il demeure profondément de son temps sans s’inscrire dans l’air du temps. La poésie distillée dans Paris ou Ce soir les gens, nous touche d’autant plus que leur mise en musique n’a rien de langoureuse et encore moins de larmoyante.

Chaque compo semble transcender la vie, c’est tout autant perceptible en live que sur galette. Qu’elle soit intériorisée (Struggle inside) ou plus explosive telle Tensional, hymne aux voix superposées et aux riffs savoureux, le voyage est total, absolu…romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-16

Originalité savoureuse s’il en est, le premier au revoir intervient après à peine 65 minutes de set. Le rappel sera alors constitué de neuf titres supplémentaires!

Au détour de ces 23 morceaux, Romain Humeau et les siens nous offriront 6 inédits issus de Mousquetaire #2 parmi lesquels on retiendra Tram track to the Blue, Do the math ou Naked lunch.romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-12

romain-humeau-agen-11-2-2017-photos-jata-live-experiences-3Seule micro déception : seulement 4 chansons jouées du chef d’oeuvre L’éternité de l’instant. Pour n’en citer que 3, difficile de se priver de merveilles ou de brûlots que sont S’enflammer,  Une vie invisible et de Prends ma main qui nous accompagne depuis 10 ans :. Ne retenons alors que les bonheurs que furent l’épuré Toi, l’ envoûtante Beauté du Diable et surtout la merveille Sans faire exprès et sa boucle entêtante et jouissive!

Si nous avions été frustrés en novembre de manquer un concert attendu depuis bien longtemps, la séance de rattrapage n’en fut que plus délectable, telle une éternité collatérale qui poétise nos esprits et transcendent nos âmes…

________________

Chronique et Photos : Tweety

Traitement, mise en page : SB

Merci à David et à l’équipe du Florida.

________________

Set List :

L’éternité de l’instant

Amour

Velours de gosse

Quixote

Futures

Struggle inside

Collatéral

Paris

Marjane

Ce soir les gens

Tensional

Sans faire exprès

No one wins

Saragosse

Toi

Loveless

Naked lunch

Do the math

Something I can’t touch

Last living souls

Politovskaïa

Beauté du Diable

Tram track to the Blue

LES PHOTOS JATA DU CONCERT :

SABATON + ACCEPT (& TWILIGHT FORCE) : Accept ta défaite! – Mercredi 18 Janvier 2017 – Toulouse, Le Bikini –

Posted in ACCEPT / SABATON Toulouse 18.1.2017 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 23 janvier 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

accept-sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-3Un casque de protection adapté sur ses frêles oreilles, Joshua découvre du haut de ses 2 ans à peine l’antre du Bikini. Vêtu d’un micro T.shirt Sabaton, il va vivre cette première expérience live dans les bras de son papa qui arbore la tunique Accept de rigueur. Quelle belle image multi générationnelle et quel merveilleux cadeau fait par ses parents au bambin qui réclame à corps et à cris les ritournelles de nos chers suédois à chacun de ses réveils. sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-43Fan absolu de la bande à Joakim Brodén, l’adorable garçonnet va se sentir comme un poisson dans l’eau, nullement perturbé par la multitude de slammeurs, les pogos à foison et autres wall of death à profusion. Mais il devra patienter longuement avant d’apercevoir ses idoles, lui qui ne se doute pas à quel point beaucoup d’entre nous sommes circonspects, que dis-je interloqués, médusés, incrédules de constater que les légendaires Accept, l’un des fleurons du heavy métal, l’un des groupes qui franchit avec le plus de brio et de talent les décennies, puisse ouvrir pour la nouvelle machine de guerre scandinave. Il se doute encore moins que l’entame de la soirée va nous offrir la plus étrange des introductions….twilight-force-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-51

 twilight-force-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-52Après avoir vaincu les forces du mal et mis un terme à la volonté destructrice de Sauron, Frodon Sacquet s’ennuyait ferme dans sa contrée adorée qui pour la première fois lui semblait bien fade. C’est là qu’il eut l’idée de créer un groupe de métal avec ses potes et il l’appela TWILIGHT FORCE. Tous les clichés étaient enfin réunis, il ne manquait que les nains, Passe-Partout étant déjà occupé sur nos petites lucarnes.twilight-force-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-54 A grands coups d’épées dans l’eau et au son (faiblard) d’une Elfe-guitar, Frodon et sa bande nous ont bien fait rigoler! Gandalf à fond sur son clavier comme s’il venait de fumer la pipe, Legolas qui dégaine les solos plus vite que ses flèches, tout ce petit monde est fin prêt à reformer la communauté de l’anus… Je voulais dire de l’anneau! De là à dire qu’on en eut vite plein le c.. , il n’y a qu’un pas que je n’oserai franchir à travers les portes du Mordor. Alors arrêtons-nous là avant que cela devienne inacceptable! Quoi qu’il en soit, une étonnante partie de rigolade servie avec sourire par le frontman Chrileon (sans faille vocalement)  qu’il convenait de savourer au second degré tant la saveur du melting pot héroic-fatasy de références proposées (Finntroll, Rise of the Northstar et bien sûr Rhapsody of fire) allait s’avérer des plus futiles au final.accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-29

accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-33Les pauvres guerriers de la Terre du Milieu vont rapidement se faire couper les oreilles en pointe par des chevaliers teutons aussi enragés qu’une horde de goblins qui s’est fait piquer son quatre heure. ACCEPT ne va rester que 60 minutes sur scène, suffisantes pour mettre tout le monde d’accord. Frodon ferait bien de se garder de crier au loup car le Wolf est chauve et baraqué ce soir (étonnante ressemblance avec votre serviteur qui plus est!).

accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-18En 10 morceaux formant une setlist aussi lourde que la grosse Bertha et vous défonçant la tronche tel un Panzer, le divin chauve et ses copains chevelus vont aller droit au but. Pas un temps mort, pas une seconde de libre pour pleurnicher parce-que Sam et Golum ne s’entendent pas! Le set des allemands et un pur joyau de heavy classique avec des hymnes en veux-tu en voilà. D’ailleurs les morceaux plus récents (Stampede, Stalingrad, Teutonic Terror) sont devenus eux aussi des classiques, relayés en cœur par un public conquis et prouvant, si besoin en était de la santé de fer et de l’inspiration sans faille de nos voisins germaniques. accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-17Les chants de gloire des années 80 ne sont pas en reste et le best-of condensé de la machine de guerre qu’est Accept est là pour nous rappeler qui sont les maîtres. Pauvre petit Hobbit, en voyant ça tu regrettes peut-être d’avoir renoncé à te jeter dans la lave avec ton anneau unique. Unique, Accept l’est indéniablement ! accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-5Les fans seront un brin frustrés de n’avoir eut qu’un set réduit au minimum (Losers and winers notamment manque cruellement à l’appel!), mais deux ans après leur dernier passage au Bikini, et sans nouvel album à promouvoir, c’est un cadeau bonux bienvenu pour nos oreilles. C’est bon les enfants vous avez pris votre fessée ? Place à la suite mais n’oubliez jamais qui a empêché l’armée  de Gengis Khan de pénétrer en Europe. Et oui les Teutons! Frodon doit en bouffer sa cape invisible !accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-24

sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-49L’heure est venue dans cette soirée mettant le métal lourd à l’honneur (désormais je remplacerai le mot « heavy » par sa traduction en langue de Moliere) d’enfoncer le couteau dans la plaie. Après le lourd tout court de Twilight Force et le lourd traditionnel et imparable d’Accept voici le supposé clou du spectacle avec le lourd camouflage de Sabaton. Le petit Joshua est aux aguets mais il se fait tard et les paupières sont lourdes…

sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-46sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-47Les suédois font aujourd’hui partie des valeurs sûres sur scène comme sur album et comptent parmi leurs troupes une armée de fans invétérés prêtes à prendre des rafales de riffs partout où le groupe pose son bardage. A contrario, SABATON compte autant de détracteurs que d’admirateurs, mais ça, votre serviteur également fan de Lara Fabian période West coast n’en a que faire.

sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-45Un petit garçon commence à bailler, sa passion mise à mal par la fatigue… Il est 22h quand retentit la reprise de In the army now, histoire de nous rappeler le thème de prédilection d’un groupe et, si besoin est, qu’on est pas là pour faire des colliers de marguerites. Les mecs de Sabaton doivent manger du hippie au petit déjeuner tellement ils aiment la guerre et bien que le groupe se morfonde parfois dans la surenchère militaire héroïque, la recette fonctionne et envoie du bois. Le groupe favori de John Rambo nous dégaine d’entrée ses grosses bastos, avec un décor de scène rempli de fleurs et d’arc en ciels. A un moment donné j’ai même cru voir un Bisounours. sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-41Mais attendez, on me signale au talkie-walkie que Joakim aurait réellement croisé un Bisounours et qu’il l’aurait supplié de jouer un morceau en acoustique pour réduire un chouilla l’aspect martial de leur show. Bien lui en a pris car Final Solution restera paradoxalement le meilleur moment de show, tant pour la qualité de cette version à l’introduction pleine d’humour et d’originalité que pour son côté rafraîchissant et cassant un peu l’image insensible de nos Vikings en treillis.sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-48

sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-44Malheureusement, il devait y avoir des choses très intéressantes à voir sur le côté de la scène car le chanteur à la crête et la majorité de ses frères d’armes n’ont cessé de partir faire des allers et venues backstage. Seul Tommy Johansson, le petit nouveau à la guitare, franchement motivé d’avoir eu son BEPC et de partir pour la première fois en tournée, n’ont cessé de visiter les coulisses et de casser ainsi le rythme du show. Est-ce la présence de Floor Jansen, la chanteuse de Nightwish en attente d’un heureux événement qui les a perturbé ? Ceci étant dit, il faut admettre que le groupe n’était pas aussi en forme que lors de sa venue en 2014 (lire ici Chair de poule)… Outre ces égarements scéniques, un grand nombre de morceaux mi-tempo furent joués tant et si bien que nous constations comme un soufflet quelque peu retombé en comparaison avec leur dernier passage sur notre champ de bataille.sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-39

sabaton-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-50Fait-on la fine bouche, tel un Hobbit qui chercherait tong à son pied poilu? Plus ou moins. Nous voilà devenus exigeants car il y avait franchement de quoi se régaler avec les hymnes tonitruants que sont par exemple Resist and bite, Bushido ou encore Hell and Back. La recette est souvent identique mais d’une grande efficacité, la mise en scène du spectacle toujours ponctuée de touches d’humour sympathiques et conviviales. Bref, un excellent moment tout de même malgré les quelques bémols évoqués.

Une belle soirée hivernale en somme au cours de laquelle si Sabaton a confirmé son statut de fleuron de la scène lourde actuelle, Accept a rappelé que pour le lourd, le vrai, l’imparable c’est toujours eux qui détiennent la formule magique! Quant-à Twilight Force, ceux-ci ont donné à Tolkien une raison de ne pas ressusciter pour voir ça.accept-toulouse-le-bikini-18-1-2017-photos-jata-28

De son côté, le petit Joshua a sombré dans les bras de son papa et de Morphée; il a peu vu ses idoles, dévasté par la fatigue. Nul doute qu’il aura d’autres occasions de savourer les hymnes entraînants de ses guerriers préférés…

Allez bande de geeks, rdv au prochain concert !

_____________________

Chronique : Add Rien . Intro, conclusion et coordination: Tweety.

Photos : Tweety.

Traitement, mise en page : SB.

A LIRE : Sabaton, chair de poule et Accept, rouleau compresseur .

_____________________

LES PHOTOS JATA D’ACCEPT ET LA SET LIST:

LES PHOTOS JATA DE SABATON :

LES PHOTOS JATA DE TWILIGHT FORCE :

 

KISS KRUISE 6 – EXCLUSIVE JATA PICTURES – MIAMI, USA – COZUMEL, MEXICO – GRAND CAYMAN – NOV 2016 –

Posted in Vie du site with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 janvier 2017 by JATA LIVE EXPERIENCES

KISS KRUISE II LINK         KISS KRUISE III LINK       KISS KRUISE IV LINK

kk-vi-2

Here are our never seen exclusive selected  JATA LIVE EXPERIENCES pictures classified  from our amazing KISS KRUISE VI ‘Creatures of the deep’ in november 2016 from Miami to Cozumel and Grand Cayman. Of course the quality of our pictures is extremely reduced. If you want some of these in perfect quality, just ask me at kissjata@yahoo.fr and I will send you those you want. Enjoy!

In a few weeks, don’t miss our amazing video trailer on this page !

Photos by :

Sylvie & Tweety with KISS

Sylvie & Tweety with KISS

KISS live – 2nd indoor show at the Stardust Theater :

KISS members during the KISS KRUISE VI :

KISS live – Sail Away Show :

KISS KRUISE VI – The other artists :

KISS KRUISE VI – Just a few photos of our adventure :

MYRATH + INEPSYS + UNUSUAL DAY : Photo report – Jeudi 17 Novembre 2016 – Toulouse, Metronum –

Posted in MYRATH Toulouse 17.11.2016 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 17 novembre 2016 by JATA LIVE EXPERIENCES

myrath-toulouseBelle soirée au Metronum avec MYRATH, la perle du métal oriental secondé par deux groupes de la région que nous suivons avec attention et qui nous ont offert de fort belles prestations devant près de 400 personnes enthousiasmées devant ce beau plateau et ce set remarquable. Les tunisiens ont sans nul doute franchi un cap avec leur dernier album Legacy, tout aussi remarquable sur galette que dans sa configuration live où leur leader Zaher Zorgatti nous a démontré l’étendue de son talent vocal. Une fort belle soirée dont voici les photos…

____________________

Photos et intro : Tweety.

Merci à Hatem et à la mairie de Toulouse.

_____________________

MYRATH, les photos JATA et la set list :MYRATH, les photos JATA et la set list :

UNUSUAL DAY, les photos JATA :

INEPSYS, les photos JATA  :

WOVENHAND + EMMA RUTH RUNDLE : Photos Report – Dimanche 16 Octobre 2016 – Toulouse, Le Rex –

Posted in WOVENHAND/EMMA RUTH RUNDLE Toulouse 16.10.2016 with tags , , , , , , , , , , , , , , on 16 octobre 2016 by JATA LIVE EXPERIENCES

Le Rex, Toulouse. Salle comble. 350 personnes.

emma-ruth-rundle-toulouse-le-rex-16-10-2016-photos-jata-2

Emma Ruth Rundle, guitare voix enveloppante et suave au service d’une dark folk atmosphérique aussi profonde qu’éthérée que la douceur du violon vient enrober d’une soyeuse caresse… 30 minutes envoûtantes et profondément introspectives en guise d’introduction, dont la couleur sombre mais pure vous convie en un voyage teinté de spiritualité.

wovenhand-toulouse-le-rex-16-10-2016-photos-jata-2

Wovenhand : folk rock ou dark country alternative et résonnante portée par un echo et des distorsions dont les réverbs’ et l’organe de David Eugène Edwards envoûte l’auditoire, l’enivre mais le déstabilise aussi parfois malgré l’apport de percus tribales du plus bel effet. Une heure trente bien longue et redondante pour notre part…

_________________

Intro & photos : Tweety.

Merci à Noiser et à Clement en particulier!

_________________

LES PHOTOS JATA D’EMMA RUTH RUNDLE :

LES PHOTOS JATA DE WOVENHAND et LA SET LIST :

KYLE GASS BAND : Ailleurs… (+’77) – Mardi 27 Septembre 2016 – Toulouse, Le Saint des Seins –

Posted in KYLE GASS BAND/'77 Toulouse 27.9.2016 with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 septembre 2016 by JATA LIVE EXPERIENCES

13227214_1085448631520644_2007833267074429726_nL’été refuse obstinément de tirer sa révérence sur la ville rose. Ses travaux interminables enfin achevés, la place St Pierre s’est ornée d’une belle parure et la vie trépidante autour de cette fourmilière proche du centre ville est enfin à nouveau en ébullition. Les terrasses ne désemplissent pas tandis que des amoureux de classic rock s’apprêtent à envahir le Saint des Seins qui affiche vite sold out.

77-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-8C’est à un voyage temporel auquel nous sommes conviés ce soir. Une foule dense patiente au dehors. Chaque fan pénètre tranquillement dans la sas tandis qu’il reste encore bien du monde au dehors quand les premiers accords binaires des barcelonais viennent émoustiller les amoureux d’ AC/DC qui commencent déjà à solliciter leur nuque.

77-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-577-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-6Nous sommes ici en territoire archi connu tant les catalans n’en sont pas à leurs premiers pas en nos terres. Ils enchaînent les premières parties (D.A.D, Koritni etc… ), nous offrant à chaque fois des shows de haut vol sans une once d’originalité mais avec une conviction, une hargne et une implication qui force le respect. Pantalons pattes d’eph, chemises à fleurs entrouvertes, boots d’époque, tout est là pour nous replonger dans les 70’s.

77-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-13Dire que la magie opère relève d’ailleurs de l’euphémisme. En seulement 30 minutes, un solo de LG dans la foule (comme d’hab’!) qui se poursuit sur le bar (ça, c’est nouveau!), le groupe des frères Valeta (doté de deux nouveaux membres à la rythmique, dont un jeune batteur excellent) a réussi à nous faire oublier qu’il y avait le concert pour lequel nous sommes venus par la suite! Les quatre barcelonais nous quittent sous les ovations et même davantage puisque la foule ultra compacte désormais entame en chœur et durant de longues minutes le refrain du dernier titre (We want more rock’n roll) : « And I say no, no, no, got no place to go, we want more rock’n roll! » Du jamais vu pour une première partie et un privilège si l’on considère que le groupe annulera son show à Dijon le lendemain et les deux suivants en Italie!77-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-12

kyle-gass-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-2Après une demi heure d’attente, c’est une légende atypique qui va se présenter devant nous pour la toute première fois. Un star en quelque sorte mais en parfait décalage avec le concept originel dévolu à ce terme. L’artiste américain Kyle Gass n’est autre que le célèbre acteur du mythique film The pick of destiny avec Ronnie James Dio. C’est aussi surtout l’acolyte de Jack Black au sein de l’irrésistible duo fun (hard) rock Tenacious D, ultra célèbre outre Atlantique.kyle-gass-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-12

Nul doute alors qu’une fois de plus, nous allons voyager, être transporté ailleurs au sein d’un univers où s’entremêlent classic hard rock, acoustic music et lyrics foisonnantes et non dépourvues d’humour. Certes, il est fort difficile pour celui qui ne maîtrise par à la perfection la langue de Shakespeare de saisir les subtilités de la prose et autres jeux de mots. Ceci d’autant plus que le son s’avère moyen et les discours (trop nombreux) distillés avec d’improbables accents et une vitesse qui a tendance à nous égarer en chemin….kyle-gass-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-21

Malgré tout la magie opère, des slams commencent  à se succéder et la chaleur s’avère étouffante. Notre star, à la bonhomie non dissimulable  a d’abord su s’entourer de quatre musiciens impressionnants. L’un des deux guitaristes, Mike Bray, partage le chant avec lui et enveloppe leurs mélodies accrocheuses d’un organe des plus chaleureux. Avec son acolyte John Konesky, ils distillent ses riffs groovy sur des titres déjà cultes (Tremendous et Questionable, nos deux favoris!).kyle-gass-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-9

kyle-gass-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-17Le Kyle Gass band, outre sa bonne humeur communicative (l’ interaction incessante avec le public du frontman qui interpelle les premiers rangs, descend dans le pit, tente de faire chanter une charmante fan), nous assène nombre de titre imparables aux solos dévastateurs (Manchild, Regretta), surprend le néophyte avec des ballades bluesy épurées (magnifique She’s my Bro Ho !) et n’utilise pas la flute à bec telle le Jethro Tull du pauvre mais l’introduit avec élégance et surprise comme l’improbable touche de grâce qui amène la chanson où on ne l’attend pas forcément (Gypsy Scroll).

kyle-gass-toulouse-le-saint-des-seins-27-9-2016-photos-jata-18Les plus de 100 minutes de cet étonnant  concert s’achèvent d’ailleurs avant et après rappel par le dyptique quasi cinématograhique gitan tant attendu des fans (Gypsy scroll II Toot of the Vall) qui voit les deux gratteux revêtir des aubes noires à capuches tandis que Kyle tricote tendrement quelques lignes de pipo enchanteresses.

Ils sont quatre à saluer. La star si simple est déjà au merch’ en fond de salle, disponible pour tous durant de longues minutes! Mr Gass, on s’incline!

________________

Chronique et photos : Tweety.

Merci à SPM Prod et à Fred en particulier!

________________

KYLE GASS BAND – LES PHOTOS JATA :

’77 – LES PHOTOS JATA :

 

%d blogueurs aiment cette page :