JATA LIVE EXPERIENCES partenaire ou soutien des concerts les plus prestigieux !

Posted in Vie du site with tags , , , , , , , , , on 3 octobre 2021 by JATA LIVE EXPERIENCES
PAUL STANLEY « Face the music » VF – Sortie le 30 novembre chez CAMION BLANC !

CONCOURS : 1 livre à gagner ICI sur JATA !

                    PAGE HELLFEST 2021 NEWS – LIEN DIRECT

NEW !EW !!! TOP OF THE ROCK SPECIAL KISS – SHOW 2 !!! 

NEW !!! TOP OF THE ROCK SPECIAL KISS – SHOW 1 !!! 

 KISS KRUISE IX photos, links and more to come !

KISS KRUISE IX BY JATA LIVE EXPERIENCES

 NOS DERNIERS REPORTAGES LIVE  – LIEN DIRECT

     

Concerts et spectacles à ne pas manquer, partenaires ou soutenus par J A T A 

Alerte CORONAVIRUS ! Tous les concerts et festivals sont annulés ou reportés jusqu’à nouvel ordre. Pour les plus reculés dans le temps, vérifiez auprès des orgas s’ils auront bien lieu….

THE OCEAN + HYNO5E + PG.LOST + PSYCHONAUT le 18 Janvier au Rex.

RHAPSODY OF FIRE + NIGHTMARE + MANIGANCE + EXISTANCE le vendredi 28 janvier 2022 au Metronum.

SWALLOW THE SUN +AVATARIUM le 30 janvier au Rex.

GREASE le samedi 5 février 2022 au Zénith.

HARA KIRI FROM THE SKY + SCHAMMASCH + GAEREA le 8 Février au Rex.

BRING ME THE HORIZON + A DAY TO REMEMBER + POORSTACY + LORNA SHORE le 9 février au Zénith.

LES TAMBOURS DU BRONX le 12 Février au Metronum.

YEAR OF NO LIGHT + NO SPILL BLOOD le 12 Février au Rex.

DEEZ NUTS + KUBAI KHANTX + UNITYTX + RISING INSANE le 14 février au Rex.

THE AUSTRALIAN PINK FLOYD SHOW le 16 Février 2022 au zénith.

ATHEIST + CADAVER + SVART CROWN + FROM HELL + TYPHUS le 17 Février 2022 à l’Usine à Musique.

Le Gros 4 : TAGADA JONES + MASS HYSTERIA + ULTRA VOMIT + NO ONE IS INNOCENT le 18 Février au Zénith.

BULLET FOR MY VALENTINE le 18 Février au Bikini.

MONO + A.A. WILLIAMS le 18 Février au Rex.

HAKEN le 21 Février au Connexion.

ENSLAVED + INTRONAUT + OBSIDIAN KINGDOM + CROWN le 22 Février au Metronum.

DOOL + SECRET OF THE MOON le 25 Février 2022 au Rex.

KVELERTAK + PLANET OF ZEUS + BLOOD COMMAND le 28 Février 2022 au Metronum.

THE PINEAPPLE THIEF le 3 jeudi mars 2022 au Metronum.

CELESTE + CONJURER le jeudi 3 mars au Rex.

ALUK TODOLO + CANDELABRE + DEATHBELL le vendredi 4 mars 2022 au Rex. 

IDLES le dimanche 6 mars 2022 au Bikini. COMPLET

SORTILEGE + AVALAND le mercredi 9 mars au Connexion Live.

BONNIE TYLER le mercredi 9 mars au Casino Barrière.

ALCEST + HANGMAN’S CHAIR le 15 Mars au Rex.

NERVOSA + WARBRINGER + WARFECT le 17 Mars à l’Usine à Musique.

LAURA COX le vendredi 18 mars au Bascala.

PSYKUP le samedi 19 mars au Bikini. 

1914 + (0) le mardi 22 mars au Rex.

AS I LAY DYING + DYING FETUS + EMMURE le mardi 22 mars au Bikini.

THE KOOKS le mardi 23 mars au Bikini.

JULIETTE ARMANET le samedi 26 mars au Bikini.

JULIEN DORE le dimanche 27 mars au Zénith.

WARDRUNA le mardi 29 mars 2022 au Zenith.

WEEDPECKER + WITCHFINDER + BARON CRÂNE le mercredi 30 mars à l’Usine à Musique.

TEXAS le jeudi 7 avril au Zénith.

Les 3 FROMAGES le 9 avril au Connexion Live.

ROVER le dimanche 10 avril au Connexion Live.

SLEAZIZ le samedi 16 avril à l’Usine à Musique.

LES RAMONEURS DE MENHIRS + LES SALES MAJESTES le samedi 16 avril au Bikini.

STONED JESUS + SAMAVAYO le mardi 19 avril au Connexion Live. 

BONGZILLA le 20 avril au Connexion Live.

Festival Echos et Merveilles avec Heilung, Prima Nocta… les 21, 22, 23 et 24 Avril 2022 à la Cité de Carcassonne. 

EYEHATEGOD + SVELTLANAS le dimanche 24 avril au Connexion. 

RUSSIAN CIRCLES + TORCHE le mardi 26 avril au Rex.

DEICIDE + KRISIUN + CRYPTA le 29 Avril au Metronum.

LANDMRVKS le 30 Avril au Connexion.

DREAM THEATER + DEVIN TOWNSEND le 3 Mai au Zénith.

WARM UP HELLFEST : GET THE SHOT + TAGADA JONES le mardi 3 mai au Connexion Live. 

SHAWN JAMES le 10 Mai à l’Usine à Musique.

ZOMBI le mercredi 11 mai au Connexion Live.

ORANSSI PAZUZU + DEAFKIDS + STURTLE DAGSLAND le 12 Mai au Rex.

SCORPIONS le vendredi 13 mai au Zénith.

STÔNER + SLOMOSA le 13 mai au Connexion Live.

IGGY POP le dimanche 15 Mai à la Halle aux Grains.

DIE KRUPPS le dimanche 15 Mai au Rex.

JOHN BUTTLER le dimanche 15 Mai au Bikini.

BIG BRAVE + FRAGELLE le 20 mai au Connexion Live

MORCHEEBA le dimanche 22 mai au Bikini.

COMBICHRIST le 26 Mai au Rex.

VOLBEAT + THE RAVEN AGE le jeudi 28 mai au Bikini.

JOE SATRIANI le 30 Mai au Casino Barrière.

FOO FIGHTERS les 22 et 23 Juin 2022 aux Arènes de Nîmes.

DIAMANTE le dimanche 26 Juin 2022

NIGHTWISH le samedi 2 Juillet  2022 aux Arènes de Nîmes.

KISS le mardi 5 Juillet 2022 aux Arènes de Nîmes.

XTREME FEST les 28, 29, 30 et 31 Juillet à Cap Découverte avec Comeback Kids, Anti Flag…

OBSCURA + PERSEFONE + DISILLUSION le 19 Septembre au Rex.

Festival l’Homme Sauvage les 22, 23 et 24 Septembre 2022 à Auzias.

ESKIMO CALLBOYS le mercredi 28 Septembre 2022 au Connexion Live. 

BEHEMOTH + ARCH ENEMY + CARCASS + UNTO OTHERS le mercredi 5 octobre au Bikini.

CULT OF LUNA + CASPIAN + HOLY FAWN le 5 Octobre au Metronum.

FLESHGOD APOCALYPSE + EX DEO le 10 Octobre 2021 au Rex.

ELDER + PALLBEARER le 11 Octobre au Rex.

TRUST le mercredi 12 octobre 2022 au Bikini.

PERTURBATOR + HEALTH + AUTHOR AND PUNISHER le jeudi 13 octobre au Bikini.

VEKTOR + CRYPTOSIS + COMANIAC + ALGEBRA le Lundi 17 octobre au Rex. 

ANNE SILA le vendredi 21 octobre au Casino Barrière.

EVERGREY + FRACTAL UNIVERSE + VIRTUAL SYMMETRY le samedi 22 octobre à l’Usine à Musique.

WOLVES IN THE THRONE ROOM + STYGIAN BOUGH le 1er novembre au Rex.

SEPULTURA + SACRED REICH + CROWBAR le mardi 8 novembre au Bikini.

SONATA ARCTICA (set accoustique) le 12 novembre au Metronum.

NO ONE IS INNOCENT le 26 novembre au Bikini.

FINNTROLL + SKALMOLD le 30 novembre au Metronum.

ACCEPT + PHIL CAMPBELL and THE BASTARD SONS + FLOTSAM and JETSAM le mardi 24 Janvier 2023 au Bikini.

DEATHSTARS le dimanche 5 Février 2023 au Connexion Live.

EPICA + APOCALYPTICA le mercredi 8 Février 2023 au Bikini.

KATATONIA + SOLSTAFIR + SOM le mercredi 8 février 2023 au Metronum. 

Partenariats / Soutiens JATA :  Des concerts à ne pas manquer !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

ELLIPSE FESTIVAL – Toulouse – Metronum – Septembre 2021 –

Posted in ELLIPSE FESTIVAL 09.2021 with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 2 octobre 2021 by JATA LIVE EXPERIENCES

Créé en 2017 l’ Ellipse Festival nous donnait non seulement l’occasion de renouer avec les concerts après 18 mois de disette, mais aussi celle de découvrir une poignée d’artistes émergeants où très peu connus.
Ce n’est pas le cas de PETER VON POEHL que nous suivons depuis nombre d’années et dont le talent n’a d’égal que son humilité. Dimanche soir, le blond suédois nous a offert une heure fascinante de set acoustique en solo. Parcourant sa riche discographie parsemée de nouveaux morceaux, ce subtil funambule des émotions, à l’humour délicat et toujours décalé, a une nouvelle fois semé des graines de poésie, délivrant des frissons intenses et palpables rarement atteints dans la Music Box du Metronum, le tout transcendé par la sublime version du chef d’œuvre Story of the Impossible, porté par une chorale éthérée de spectateurs inspirés, fruit des ateliers d’initiation à la musique de l’après midi avec l’artiste. Un moment rare et lacrymal d’une magique intensité.


Outre Peter Von Poehl qui motivait notre présence, nous vous offrons nos clichés de quatre autres découvertes et jolies prestations : Vendredi, la journée avait débuté avec la soft indie pop atmosphérique d’ EDGAR MAUER (quel nom étrange pour la chanteuse toulousaine Maëve !) qui nous fit voyager en suspension du patio du Metronum à l’univers ésotérique du David Lynch version Twin Peaks tant on se rapproche ici des douces atmosphères d’Angelo Badalamenti et de l’organe aérien de Julee Cruise… A écouter : Lilly loves you.

Direction la grande salle désormais où une nouvelle voix féminine est à l’honneur avec THIS IS THE KIT. Katie Stables illumine de sa présence et de sa sympathie une heure de folk music des plus agréables au rythme de sa guitare ou de son banjo, le tout soutenu par son groupe et emporté par un sourire et un accent britannique des plus savoureux. Un fort joli concert !

Toujours au même endroit trente minutes plus tard, PRATTSEUL, très bien accompagné, nous invitait dans son monde anticonformiste de dandy pop aux mélopées convaincantes oscillant entre Julien Doré et Alain Chamfort. Une très belle surprise !

Pour clôturer le festival, dimanche soir, nous avions rendez vous avec un ovni …où plutôt deux : MAXWELL FARRINGTON & LE SUPERHOMARD. Peu importe le concept, le look et les chorégraphies on ne peut plus personnelles, place à des mélodies sophistiquées et chaleureuses portées par le timbre de crooner du chanteur à l’organe d’une épaisseur et d’une chaleur impressionnantes tel un mélange de Tom Jones, Iggy Pop et Frank Sinatra.

En conclusion, les deux soirées sur quatre auxquelles nous avons assisté furent une belle réussite pour un mélange plutôt cohérent porté par la magie du génial Peter Von Poehl et des révélations à suivre.
Texte et photos : Tweety.

Merci à toutes l’équipe d’Ellipse et à la Mairie de Toulouse.

Toutes nos photos du festival :

SABOTAGE : 1st album.

Posted in Vie du site on 26 avril 2021 by JATA LIVE EXPERIENCES

SABOTAGE 1st LP

Sabotage n’est pas n’importe quel groupe pour JATA LIVE EXPERIENCES. C’était au Metronum, il y a plus de six ans déjà. En ouverture de UFO, le 10 novembre 2015, ce fut non seulement une révélation mais aussi une suite de concerts bondés dans de belles salles toulousaines, notamment en leur antre du Connexion Live où les files d’attente sont devenues d’épaisses couches humaines en un temps béni d’avant pandémie.

Le coup de foudre artistique pour ce jeune revival toulousain du rock 70’s anglo saxon allait rapidement se transformer en aventure humaine et amicale jusqu’à les proposer et les programmer en janvier 2019 pour un mémorable Bikini en ouverture des légendaires Uriah Heep.

Forts d’une tournée anglaise, de 3 EPs et d’un single, voici enfin le premier opus longue durée de la bande à Felix Jordan. Une fois n’est pas coutume, si nous dérogeons aux chroniques de concerts, c’est davantage par passion et soutien que par manque de live reports entraînant une envie effrénée de tapoter sur le clavier. C’est surtout parce que cet album est à l’image de ce que le groupe nous a toujours offert : de la constance dans son style, du talent à revendre et une volonté perpétuelle de rendre hommage à une mélopée 70’s viscérale. Des racines qui trottent dans l’esprit des toulousains et qu’ils nous proposent tout au long de ces neuf titres comme si les plus grands noms de la rock music avaient accouché d’un groupe héritier dont le talent, à défaut d’originalité, n’a d’égal que l’inspiration de toutes les galettes ingurgitées depuis leur tendre enfance.

Welcome to a time journey and….Catch that train! La piste qui ouvre cet opus est la plus connue puisque le clip de ce rock’n roll entraînant, très Black Crowes dans l’esprit, aux guitares fougueuses, saupoudrée de quelques touches de piano fut dévoilée avant la pandémie, en janvier 2020.

Just another day, groovy à souhaits, nous invite en un mid-tempo intense rehaussé de cuivres à balancer nos épaules et nos hanches au son d’un soul rock que n’aurait pas renié Vintage Trouble, autre groupe qui nous propulse vers cet âge d’or.

La troisième piste, Take me back, infiniment nostalgique, met en évidence la douceur du magnifique organe de Loup. La production sied ce titre à merveille avec ses touches subtiles d’orgue Hammond. Un morceau qui aurait pu aller aussi bien à des artistes tels que Rod Stewart ou Peter Criss aux voix rugueuses si éloignées de celle de Loup mais auquel ce dernier offre une dimension soyeuse si savoureuse.

Avec Keep on going, titre heavy à souhaits, les guitares de Felix et Max sont à l’honneur, comme sur l’ensemble du disque. Ici, leurs riffs plombés nous propulsent  au sein d’une atmosphère tellurique relevée de nappes organiques et de cœurs puissants. Il y a du Rival Sons chez les sudistes français…

Sidekick pourrait devenir la bande son de votre road trip sur les routes de l’ouest américain avec un riff où Felix l’emprunte à Ace Frehley et un final choral qu’on verrait bien se poursuivre autour d’un feu de camp….

Nous avions eu la primeur d’entendre le fabuleux King of the Mountain lors du dernier concert sold out de Sabotage au Connexion Live! Quelle réussite absolue que ce morceau dynamique, accrocheur et subtilement arrangé qui va devenir un incontournable en live et l’une des plus belles réussites du groupe aux cotés de Devil’s got a new disguise. Nous voici au Paradis des grattes et au somment de l’inspiration de nos gars. Il y a du Slash, du Deep Purple de l’époque Hugues / Coverdale mais aussi ce charmant twins à la Thin Lizzy. Bref, cette sixième piste et la septième, fort différente s’il en est, constituent le must absolu de cet opus !

Avec Give it a try, l’envoûtement devient quasi charnel! Place à l’une des plus belles gourmandises de 2021, une caresse d’une infinie tendresse tout aussi émouvante que la merveille The Angel présente sur leur EP précédent. Ici, Loup nous la joue subtil, tendre et mélancolique, soutenu par une rythmique des plus éthérée où Ben Et Domi excellent. L’orgue s’avère discrète mais opportune, les guitares soyeuses. Avons-nous à faire à la reprise d’un standard absolu du passé ? Point du tout : nous faire voyager en territoire familier au sein d’une mélodie inconnue aussi touchante témoigne d’une réussite qui force le respect !

Loup va pouvoir se déchaîner et se déhancher à la Mick Jagger sur Wheel of fortune, titre stonien qui fera un malheur en concert. Rehaussé par un solo de sax’, préparez l’essoreuse, même sur galette, tant nos T.shirts deviennent humides!

En conclusion de cette indéniable réussite, que diriez vous d’emprunter des montagnes russes psychédéliques jouissives à souhaits? Une ambiance possédée très Doors sur le couplet, des refrains tonitruants à la Aerosmith pour une conclusion divine que les jeunots de PursonBlues Pills n’auraient pas renié! Avec son accélération finale propulsée par un orgue dément et des musiciens en transe le final s’avère magique, puissant, revigorant, décapant !

On ressort abasourdi à l’écoute de cette indéniable réussite et même si nous aurions aimé en bonus une auto reprise du type Roll the dice où Can’t stand it, chantées cette fois ci par Loup (titres issus du 1er EP avant son arrivée), il ne nous reste plus qu’à espérer que ces morceaux sans orgue ni saxo et surtout sans le discret mais si talentueux Maxime Dayre aient la même verve, la même saveur, la même magie en live.

Courez vite vous procurer cet opus varié mais cohérent où suinte d’un bout à l’autre l’amitié, la proximité, la fraternité qui unissent depuis belle lurette ces gars simples, généreux et talentueux.

TWEETY
Sabotage – Sabotage  (Bang ! Records) – 9 /10 –

Le disque est disponible chez Bang records en suivant ce lien : http://www.bangrecords.net/record.php?ID=37

Cadeau Bonus !!!

Raws vient de filmer pour vous cette belle vidéo d’une cover « unplugged » de Gram Parsons et des Rolling Stones :

%d blogueurs aiment cette page :